Accueil   Rencontres   Business   Actualités   Annonces   Shopping   Publicité
 
 
 ACTUALITES

  Abidjan.net > Actualités > Le Temps

Gagnoa / incendie du marche central, fermeture de la Cib - L`économie va mal...

 

 
 
 mardi 31 mars 2009 - Par Le Temps Taille des caractères

    

Avec la fermeture de la compagnie industrielle du Bois (Cib) le 31 décembre 2008 et de l'incendie du marché central, l’économie de Gagnoa se trouve engagée dans une paupérisation croissante de force lourde de conséquences. C'est une véritable épreuve qu'endure la population de la cité du fromager. Un mauvais vent souffle sur l'activité économique de Gagnoa. Le ravage du marché central par un incendie et la fermeture brutale de la Cib, pré visage de mauvais signes d'un spectre sur l'économie de la capitale de la région du fromager. Les craintes sont d'autant plus grandes que personne ne croit à une issue rapide des difficultés actuelles. Et si le passage du feu a baissée l'intensité du trafic dans la ville, l'inquiétude persiste avec les conditions dans lesquelles les commerçants sinistrés pour l'heure sans "abri fixe" exercent leurs activités. En ces temps de fortes pluies, ils s'interrogent sur la normalisation de leur activité qui passe nécessairement par la construction du nouveau marché. Dans ce "combat", le maire Gnohité Roger et l'équipe municipale jouent gros. Un recul sonnerait le glas de la rupture avec une partie de son électorat. "Le chef de l'Etat nous a promis un nouveau marché que nous attendons tous. On a la pression des commerçants et de nos employés. Depuis l'incendie du marché, la mairie ne prend plus de taxes, soutient Camara Zon, 4e adjoint au maire, président du comité de pilotage du rendement des commerçants sinistrés. Pour l'heure, la mairie mise sur l'opinion publique qui serait favorable à la construction d'un marché digne de Gagnoa comme l'a promis de chef de l'Etat, le président Laurent Gbagbo, lors de sa rencontre avec les commerçants. En toile de fond, la population redoute que les turbulences économiques de Gagnoa fassent fuir les autres investisseurs encore présents. La brutale fermeture de la compagnie industrielle du Bois (Cib) est un cas parmi tant d'autres. En dépit d'intenses négociations engagées, plus de 1500 travailleurs embauchés et contractuels sont au chômage. Une autre perte sèche pour la région. "C'est triste pour Gagnoa, il n'y a plus d'activités susceptibles de nous occuper. Lorsque l'entreprise fonctionnait, on se débrouillait avec le peu d'argent qu'on percevait en fin de semaine. Mais depuis la fermeture de la Cib, faites un tour au centre ville et vous verrez comment la ville est vide. Rien ne marche. Aussi beaucoup des travailleurs sont allés voir ailleurs. Quand la Cib était fonctionnelle tout bougeait." fait remarquer D.g, un ex employé. En revanche, l'espoir d'un nouveau jour ne paraît pas illusoire. Pour la population, seule la convergence des efforts de tous les cadres de la région et des opérateurs économiques en vue d'adopter des mesures urgentes pourra relever l'économie de Gagnoa. Comme le constate notre interlocuteur "Gagnoa regorge de nombreux cadres et opérateurs économiques capables de mettre fin à la souffrance de la population. Ils le peuvent si vraiment le développement de leur région leur tient sincèrement à coeur "

Charlemagne 1er
Correspondant région du fromager

LIENS PROMOTIONNELS

 Lire plus d`articles de « Le Temps »

 

 

Comment

 

Sauvegarder  Sauvegarder l'article
Réagir  Réagir à l'article
 E-mail l'article
 SMS le titre
Imprimer  Imprimer l'article
 Revue de Presse

Recommandez la lecture de cet article?
Pas du tout   1 2 3  Très bon


Top News de la semaine

bullet Encore une autre école pour Tiken- Flashafrik (24/3/2009)

bullet Anaky retire le Mfa du gouvernement : La ministre Hamza ne se sent pas concernée- Fraternité Matin (24/3/2009)

bullet Soutien du PIT a Anaky Kobenan - Sérikpa André (Patronat sociétés de sécurité privée) remonté contre Wodié- Le Temps (25/3/2009)

Copyright :  

© 1998-2002 Weblogy Corporation, Tous droits réservés. -  Conditions d'utilisation et confidentialité