Accueil   Rencontres   Business   Actualités   Annonces   Shopping   Publicité
 
 
 ACTUALITES

  Abidjan.net > Actualités > Le Patriote

Election sans violence : Une campagne pour bannir l’utilisation des armes légères

 

 
 
 vendredi 15 janvier 2010 - Par Le Patriote Taille des caractères

    

Lutte
© Abidjan.net par DR
Lundi 3 novembre 2008. Cabinet du ministre de l’Intérieur, Abidjan Plateau. Le ministre Désiré Tagro reçoit une délégation du Comité exécutif du Réseau d’actions sur les armes légères en Afrique de l’Ouest, section Côte d’Ivoire (Rasalao-ci), conduite par sa Présidente, Michèle Pépé
Les élections, on le sait, sont généralement sources de passion et de tension en Afrique. La Côte d’Ivoire, qui se prépare, pour l’élection présidentielle, n’échappe pas à la règle. C’est donc en connaissance de cause, que la commission nationale de lutte contre la prolifération et la circulation illicite des armes légères et de petit calibre (ComNat-CI), vient de lancer sa campagne de sensibilisation pour des « élections sans violence armée ». Le top départ de la campagne a été donné le mercredi dernier, au siège de la ComNat-CI, à Cocody. Cette campagne, a indiqué, le président de la Com Nat-CI, le général Désiré Adjoussou, a pour objectif de parvenir à une sortie de crise apaisée. Ce, à travers le renforcement d’un environnement de paix et de non-violence pendant la période électorale en Côte d’Ivoire. Le projet a, selon Michèle Pépé, présidente du réseau d’action sur les armes légères, section Côte d’Ivoire, dont l’ONG est partenaire de la lutte, pour cibles la population dans son ensemble, mais principalement les jeunes, les ex-combattants, les groupes d’auto-défense, les forces de défense et de sécurité, les leaders communautaires, les leaders d’opinion et les professionnels des médias. « Aidez-nous à expliquer à nos concitoyens que la seule arme qui vaille, c’est le vote. Il nous faut informer et sensibiliser nos concitoyens et tous les habitants de ce pays sur la dangerosité et la nocivité des armes, lorsqu’elles sont utilisées à tort et à travers et qu’elles se retrouvent entre des mains inopportunes », a-t-elle insisté.
La campagne, soulignons-le, durera trois mois, de janvier à mars.

Dao Maïmouna

LIENS PROMOTIONNELS

 Lire plus d`articles de « Le Patriote »

 

 

Comment

 

Sauvegarder  Sauvegarder l'article
Réagir  Réagir à l'article
 E-mail l'article
 SMS le titre
Imprimer  Imprimer l'article
 Revue de Presse

Recommandez la lecture de cet article?
Pas du tout   1 2 3  Très bon


Top News de la semaine

bullet Côte d`Ivoire: Gbagbo accuse la commission électorale de "fraude"- AFP (9/1/2010)

bullet Marche des jeunes du PDCI : La police gaze les manifestants KKB interpellé puis relâché- Le Patriote (14/1/2010)

bullet Affaire 429.000 inscrits clandestins : Le cadeau de Beugré Mambé à Laurent Gbagbo- Nord-Sud (12/1/2010)

Copyright :  

© 1998-2002 Weblogy Corporation, Tous droits réservés. -  Conditions d'utilisation et confidentialité