Accueil   Rencontres   Business   Actualités   Annonces   Shopping   Publicité
 
 
 ACTUALITES

  Abidjan.net > Actualités > Nord-Sud

Outrage aux agents des forces de défense : Quatre jeunes dans les trappes de la police

 

 
 
 lundi 1 février 2010 - Par Nord-Sud Taille des caractères

    

Touré Vamara, Doumbia Vazoumana, Goro Aboubakar et Sangaré Ramatou, tous des adolescents, n'ont pas trouvé mieux à faire. Ces voyous s'adonnent à un jeu dangereux à Grand-Bassam. Ils déversent à longueur de journée leur bile sur la police locale par des grossièretés. En donnant par-dessus tout de fausses alertes. Le commissaire Adou et ses éléments ont décidé de fermer la parenthèse avec ces garnements. Au moyen d'un scénario bien ficelé, la police a mis le grappin sur ces vauriens le samedi 23 janvier. Les faits remontent au mois de novembre à décembre. La police reçoit un appel anonyme. Au bout du fil, l'interlocuteur signale un braquage au quartier Congo. Informée, la police ne tarde pas à arriver sur les lieux. Une fois sur place, point de braquage. Elle retourne bredouille à son poste. Le même interlocuteur rappelle et tient un langage ordurier à l'endroit des officiers en service. Scénario que ces individus répètent à volonté. Au mois de janvier, la même bande appelle et signale cette fois un grave accident au carrefour Sylla. Les éléments du commissaire Adou tombent dans leur jeu. Ils se déportent rapidement sur les lieux pour le constat d'usage. Encore une fausse alerte. La police comprend alors qu'elle a en face d'elle des individus d'une autre moralité, prêts à entraver son boulot. Elle prépare minutieusement la réplique pour épingler ces oisifs. Le mercredi 19 janvier, la police change d'abord son combiné téléphonique. En installant un poste qui affiche les numéros. Le même jour, les mêmes individus se signalent à nouveau. Séance tenante, la police met à exécution son plan. La mayonnaise ne tarde pas à prendre. C'est une dame qui compose le numéro de Touré Vamara. Charmé par cette sulfureuse voix féminine au bout du fil, ce dernier accepte de rencontrer la jeune fille, qui lui donne rendez-vous devant le commissariat à 20 heures.Touré Vamara mord à l'hameçon. Il est conduit au poste de police. Là-bas, il se met rapidement à table et désigne ses acolytes. Le samedi 23 janvier au petit matin, il conduit la police chez sa bande. Bon coup de filet. La police capture 3 éléments de cette bande dont une fille. Il s'agit de Doumbia Vazoumana, Goro Aboubakar et Sangaré Ramatou. Ils sont gardés au violon en attendant d'être déférés. La police est aux trousses des autres membres pour démanteler le réseau.

Emmanuelle Kanga à Grand-Bassam

LIENS PROMOTIONNELS

 Lire plus d`articles de « Nord-Sud »

 

 

Comment

 

Sauvegarder  Sauvegarder l'article
Réagir  Réagir à l'article
 E-mail l'article
 SMS le titre
Imprimer  Imprimer l'article
 Revue de Presse

Recommandez la lecture de cet article?
Pas du tout   1 2 3  Très bon


Top News de la semaine

bullet Interview/ Kader Kéita (Attaquant Eléphants) : « Nous devons nous remettre en cause »- L'expression (30/1/2010)

bullet Mutation des mœurs : La pornographie se crée un marché en Côte d’Ivoire- Le Journal De L'Economie (25/1/2010)

bullet Can 2010/ Après l’élimination de la Côte d’Ivoire, Jacques Anouma (Pdt de la Fif) : "J’assume l’échec…"- L'expression (27/1/2010)

Copyright :  

© 1998-2002 Weblogy Corporation, Tous droits réservés. -  Conditions d'utilisation et confidentialité