Accueil   Rencontres   Business   Actualités   Annonces   Shopping   Publicité
 
 
 ACTUALITES

  Abidjan.net > Actualités > Le Nouveau Réveil

Vulnérabilité au Vih/sida : L`apport des journalistes dans la lutte contre la stigmatisation

 

 
 
 mardi 2 février 2010 - Par Le Nouveau Réveil Taille des caractères

    

“Information et droit des personnes vivant avec le Vih : les atteintes liées aux statuts". C'est le thème de l'atelier de formation des journalistes de la presse écrite, qui a eu lieu les 26, 27, 28 et 29 janvier dernier, à la Riviera palmeraie. Il a été organisé par le Réseau des professionnels des media, des arts et des sports engagés dans la lutte contre le sida et les autres pandémies en Côte d'Ivoire (Repmasci) avec l'aide financière de l'Institut Panos. Selon le Pca du Repmasci, Issouf Bamba, le Vih fait partie des questions majeures de notre société et les journalistes en tant qu'informateurs doivent savoir comment aborder ce sujet sans faire de malheureux. Le but de cette formation était d'apprendre aux journalistes comment informer pour renforcer la réponse à la pandémie. Car, selon les formateurs, Tidiane Kassé et Mme Fatim Diack de l'Institut Panos, les journalistes, à travers leurs écrits, stigmatisent et discriminent les personnes vivant avec le Vih (Pvvih). "Il faut qu'il y ait des journalistes spécialisés dans la lutte contre le Vih et pour la cause des Pvvih dans les rédactions. Nous devons changer l'image négative que nous présentons des Pvvih. Il faut toujours penser à l'impact de nos écrits sur les populations pour un changement de comportement", ont-ils souhaité. Cette formation devait donc les amener à les comprendre et à rectifier les erreurs passées. Cet atelier a permis de comprendre la vulnérabilité de chacun d'entre nous, car à chaque niveau, il y a parfois des risques de contaminations que nous minimisons par ignorance. Les journalistes ont appris comment approcher les Pvvih, comment éviter les thèmes choquants, comment valoriser leur image pour que la société ne les bannisse pas. Au cours de cet atelier, plusieurs personnes ont participé au débat dont Dr Margueritte Thiam qui représentait le ministère de la Santé, Cyriaque Ako, Coulibaly Yaya, président de Rip plus, un réseau de Pvvih, Mme Perrine Nahounou qui a entretenu les journalistes sur les lois en vigueur concernant les Pvvih.

Mireille Appini (Stagiaire)

LIENS PROMOTIONNELS

 Lire plus d`articles de « Le Nouveau Réveil »

 

 

Comment

 

Sauvegarder  Sauvegarder l'article
Réagir  Réagir à l'article
 E-mail l'article
 SMS le titre
Imprimer  Imprimer l'article
 Revue de Presse

Recommandez la lecture de cet article?
Pas du tout   1 2 3  Très bon


Top News de la semaine

bullet Interview/ Kader Kéita (Attaquant Eléphants) : « Nous devons nous remettre en cause »- L'expression (30/1/2010)

bullet Mutation des mœurs : La pornographie se crée un marché en Côte d’Ivoire- Le Journal De L'Economie (25/1/2010)

bullet Can 2010/ Après l’élimination de la Côte d’Ivoire, Jacques Anouma (Pdt de la Fif) : "J’assume l’échec…"- L'expression (27/1/2010)

Copyright :  

© 1998-2002 Weblogy Corporation, Tous droits réservés. -  Conditions d'utilisation et confidentialité