Accueil   Rencontres   Business   Actualités   Annonces   Shopping   Publicité
 
 
 ACTUALITES

  Abidjan.net > Actualités > Le National

DPCI - Jean Pierre Gallais et Daniel Galas bradent la société

 

 
 
 mercredi 14 avril 2010 - Par Le National Taille des caractères

    

La DPCI société pharmaceutique de Côte d’Ivoire) appartient au groupe CERP (Coopérative Française d’Exploitation de Récupération Pharmaceutique). Elle est née après l’achat de GOMPCI par des méthodes obscures par les responsables de CERP au plus fort de la crise de 2002. En créant la DPCI, les responsables de la Coopération Française d’Exploitation de Récupération Pharmaceutique entendaient établir une succursale de leur entreprise en Côte d’Ivoire. Une mission noble pourrait-on dire, nourrie par les patrons de CERP quand on sait qu’ils offriraient du boulot aux Ivoiriens. Surtout que cela se passait au plus fort de la crise ivoirienne. Mais dans la réalité, M. Jean Pierre Gallais PCA de CERP la maison mère et Daniel Galas Directeur Général de CERP et Président de DPCI en s’installant dans notre pays avaient bien mûri leurs idées et savaient où ils mettaient leurs pieds. Depuis quelques jours, les paparazzi de « Le National » ont capté l’information selon laquelle le tandem Jean Pierre Gallais-Daniel Galas a rusé avec les services douaniers de Côte d’Ivoire pour « se mettre plein la poche ». Avec la complicité des Forces nouvelles, Jean Pierre Gallais et Daniel Galas se sont livrés à des trafics de médicaments. Mettant à mal les sociétés comme Laborex qui ne pouvaient résister à cette concurrence déloyale. Par ses raccourcis, ces contrebandiers faisaient un chiffre d’affaire de plus de six(6) millions d’euros. Et, ces bénéfices sont convoyés dans des banques européennes et autres paradis fiscaux. Maintenant que tout commence à se normaliser en Côte d’Ivoire le tandem a compris que la mamelle nourricière sera asséchée et que le pot-aux roses sera découvert. Il faut donc prendre la poudre d’escampette en vendant la poule aux œufs d’or(DPCI). Toujours selon nos informations, la DPCI serait sur le point d’être liquidée à l’insu des 177 employés qui ont donné leur sang pour la survie de la société. Jean Pierre Gallais et Daniel Galas ont décidé contre tout attente de quitter la Côte d’Ivoire sur la pointe des pieds pour ne pas à avoir à payer les droits aux employés. Le seul patron ivoirien exerçant dans la cette société pharmaceutique en occurrence le Directeur Général Dr Gnamien Adja lui sur qui, ses frères pouvaient s’adosser n’est qu’un faire-valoir. Il ya donc danger à la DPCI. Les paparazzi suivent cette affaire de très près car ils ne peuvent cautionner un tel vol.
Colbert Kouadjo
Colbert_rna@yahoo.fr

LIENS PROMOTIONNELS

 Lire plus d`articles de « Le National »

 

 

Comment

 

Sauvegarder  Sauvegarder l'article
Réagir  Réagir à l'article
 E-mail l'article
 SMS le titre
Imprimer  Imprimer l'article
 Revue de Presse

Recommandez la lecture de cet article?
Pas du tout   1 2 3  Très bon

Bourse des valeurs de Cote d`Ivoire
 

BCC Info Prix Enregistrement
 

Cours du Petrole
 

Top News de la semaine

bullet Après le cinéma du CEMA devant les femmes et les jeunes du Rhdp : Un colonel répond au général Magou- Le Nouveau Réveil (12/4/2010)

bullet Asec Mimosas : Soutien au candidat Gbagbo - La reconversion politique de Me Roger Ouégnin- Le Patriote (13/4/2010)

bullet Selon une étude des états-majors des 3 principaux candidats: Alassane Ouattara, le plus tribaliste- Notre Voie (13/4/2010)

Copyright :  

© 1998-2002 Weblogy Corporation, Tous droits réservés. -  Conditions d'utilisation et confidentialité