Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Politique

A propos de la chasse des Baoulé en zone forestière - Ouattara relance sa sale campagne d’intoxication
Publié le samedi 6 novembre 2010   |  Notre Voie




Vos outils

IMPRIMER
height=28
REAGISSEZ

PARTAGEZ
Et ça recommence parce que le chien ne change jamais la manière de s’asseoir. Le Rdr, son candidat et sa presse remettent le disque sur la platine pour encore dresser les Ivoiriens les uns contre les autres. Cette fois ce sont les Baoulé qui sont utilisés par ce candidat. Depuis la proclamation des résultats de la présidentielle qui engage Gbagbo et Dramane Ouattara au deuxième tour, il ne se passe plus de jour sans que la presse du candidat du Rdr ne parle de menace et de chasse aux Baoulé en zone forestière. Si ce n’est pas à Issia, c’est à Lakota ou encore à Bouaflé et dans les autres régions où les Baoulés seraient chassés et traqués parce que, selon cette presse, ils n’ont pas voté pour Gbagbo. C’est le nouveau disque qui vient d’être mis sur le marché par le Rdr pour encore dresser les Baoulé contre Gbagbo et instaurer la haine pour ensuite tirer profit. Mais à la vérité cette chasse aux Baoulé est un montage qui participe de la criminelle stratégie du Rdr et de son candidat pour avoir la sympathie des Baoulé afin de bénéficier de leurs voix maintenant que Bédié n’est plus dans la course au deuxième tour. Le Rdr, son candidat et sa presse savent bien que le choix de la communauté baoulé sera déterminant au deuxième tour de la présidentielle. Ne sachant plus comment faire pour les rallier, Dramane Ouattara, qui avance toujours masqué et encagoulé, veut se servir des Baoulé pour atteindre son objectif. Lui et son parti créent la chasse aux Baoulé dans les esprits pour charmer cette communauté afin d’avoir ses faveurs dans les urnes. Ainsi Dramane Ouattara active sa presse pour communiquer de façon cynique sur des faits qui n’existent nullement. La vérité est que les Baoulé ne sont pas menacés ni brutalisés ni chassés dans les zones forestières. C’est d’ailleurs une vieille recette avec laquelle le Pdci a embrigadé les Baoulé et a réussi à créer en eux un sentiment de méfiance à l’égard de Gbagbo. Ouattara veut donc se faire passer pour le défenseur des parents de Bédié pour que celui-ci appelle ses parents à voter pour lui. Comme un croque-mort, les campagnes du Rdr et de son président sont toujours basées sur les morts et tout ce qui hante les esprits. Ils veulent donc utiliser les Baoulés comme de grandes victimes du camp présidentiel comme ils l”,ont si bien fait en traumatisant et instrumentalisant les populations du Nord en leur faisant croire que c’est Gbagbo qui a tué leurs frères et sœurs pour en faire un charnier à Yopougon et a exterminé les populations du Nord. Cette communication - indique - a porté ses fruits. La preuve, les populations du Nord n’ont pas encore vidé de leur tête ces faits imaginaires du Rdr. Aujourd’hui ce parti et son candidat réalisent que le peuple baoulé est plus disposé à voter pour Gbagbo que de gaspiller ses voix avec Ouattara. Pour le détourner, il faut trouver un nouveau thème de campagne qui doit amener le Baoulé à repousser Gbagbo au profit de Ouattara.
Et pourtant ces plumes au service de Dramane Ouattara refusent de voir sinon ferment les yeux sur la forte intimidation et séquestration des électeurs de Gbagbo dans les régions d’origine de Ouattara. Des régions où le vote s’est déroulé sans la présence des délégués de Gbagbo dans les bureaux de vote parce qu’ils risquaient leur vie. La presse du Rdr, qui joue les avocats des Baoulé alors qu’ils ne sont nullement inquiétés, observe un silence de cimetière sur le vote à bulletin non secret qui s’est déroulé dans le Nord où des bouviers, Burkinabé, Maliens et autres non Ivoiriens ont massivement voté de sorte que le nombre de votants dépasse exagérément le nombre d’inscrits pendant que des Ivoiriens favorables à Gbagbo dans le Nord vivaient un véritable enfer parce que leur vie était sérieusement menacée à l’absence du Cci qui curieusement était plus redéployés au Sud du pays. Le Rdr estime que les élections sont justes et transparentes quand, au, Nord Ouattara confisque tout l’électorat. Pour finir, les Ivoiriens, les Baoulé et la communauté internationale doivent tous rappeler à l’ordre le candidat du Rdr qui propage dans l’opinion l’idée selon laquelle les Baoulé sont pourchassés et traqués dans les régions forestières. Si cette campagne n’est pas arrêtée, elle risque d’embraser à nouveau le pays alors que tout le monde est déterminé à sortir de la crise.

Benjamin Koré


Achetez l'integralite de Notre Voie  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS