Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Politique

Touré Mamadou, porte-parole du candidat du Rdr : “Le ppte facilitera l’insertion des jeunes”
Publié le lundi 8 novembre 2010   |  Nord-Sud




Vos outils

IMPRIMER
height=28
REAGISSEZ

PARTAGEZ
Touré Mamadou, porte-parole du candidat Alassane Ouattara, rappelle le programme de son écurie pour l’emploi des jeunes.

Si vous êtes élu, quelle politique mettrez-vous en place, pour l’emploi des jeunes ?
Notre candidat, Alassane Ouattara, prévoit 1 million d’emplois à créer essentiellement pour les jeunes. 80% de chômeurs sont issus de cette frange de la population.

Comment compte-t-il s’y prendre, vu que la Côte d’Ivoire sort d’une grande crise et que l’Etat n’a pas les moyens d’employer tous ces jeunes ?
Le problème n’est pas fonction de la capacité des moyens de l’Etat. Il s’agit plutôt de définir les actions prioritaires de l’Etat. Ouattara décide, lui, de faire de la question de l’emploi une priorité. D’abord en assainissant l’environnement économique à partir d’une politique incitative qui tient compte du domaine judiciaire. Ces mesures permettront aux entreprises fermées de rouvrir mais aussi elles attireront de nouvelles entreprises. Ensuite, un pan de son programme concerne le développement de l’esprit entrepreneurial.
L’entreprenariat demande des fonds. Où le candidat Alassane Ouattara compte-t-il les trouver ?
Il s’agit de financer des projets de jeunes. Alassane Ouattara va investir dans les infrastructures. Ce qui engendre forcément la création d’emplois. C’est par la bonne gouvernance qu’il va financer l’emploi. Une bonne partie du budget de souveraineté aurait pu permettre le financement de l’emploi-jeune ces dix dernières années. En diminuant le train de vie de l’Etat, on peut y arriver également. Le point d’achèvement de l’initiative Petits pays très endettés (Ppte) nous permettra d’avoir entre 500 et 700 milliards par an. Une partie de cet argent facilitera l’insertion des jeunes. Dans le cadre des relations bilatérales, il sera question de voir comment attirer des investissements en faveur des jeunes.

Les secteurs de la santé et de l’éducation font partie des priorités de votre candidat. Pourrez-vous en dire plus en termes d’effectif ?
Ces deux domaines ont un impact sur le développement humain. On ne peut pas parler de croissance économique sans investir dans l’éducation. Alassane va insérer les jeunes en comblant l’insuffisance d’effectif dans les hôpitaux et les écoles sur l’ensemble du territoire.

Pourquoi permettre à des retraités de revenir travailler comme inscrit dans votre programme alors que la majorité des jeunes n’est pas insérée ?
En attendant le recrutement de nouveaux enseignants au supérieur, en urgence, il faut parer le déficit. Et, Ouattara veut faire appel aux retraités pour régler le problème sur- le- champ pour redonner de l’allant à l’enseignement scolaire et universitaire.

Cissé Sindou


Achetez l'integralite de Nord-Sud  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS