Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Politique

Rdr / Touré Mamadou président de la coalition pour le changement (CPC) - "Nous dénonçons l`incapacité de l`ONUCI à superviser les élections"
Publié le samedi 13 novembre 2010   |  L'intelligent d'Abidjan


Politique
© L'expression par DR
Mercredi 28 avril 2010. Abidjan, Hôtel du Golf


Vos outils

IMPRIMER
height=28
REAGISSEZ

PARTAGEZ
Le président de la coalition pour le changement Touré Mamadou a tenu un point de presse vendredi 12 novembre 2010 au siège du rassemblement des républicains (RDR) à la rue Lepic à Cocody pour faire le bilan du premier tour des élections.

Le représentant du secrétaire général de l’ONU en Côte d’Ivoire Young-Jin Choï a fait une déclaration dans laquelle il a annoncé que les anomalies constatées au cours du premier tour des élections ne sont pas grandes pour douter de sa crédibilité. Suite à ces propos, le président de la coalition pour le changement dit ne pas partager l’avis de monsieur Choï. Selon lui, cette déclaration cache l’incapacité de l’ONU à superviser ces élections, quand on sait que des personnes ont eu des difficultés à aller voter, quand on sait que dans d’autres localités les procès verbaux ont été transportés par le Cecos par manque de transport, d’où la tricherie dans les PV. «Face à ces difficultés, nous disons qu’il y a menace sur le 2ème tour de l’élection présidentielles» a affirmé Touré Mamadou. Pour lui, c’est le lieu d’interpeller monsieur N’Gouan Patrick de la société civile, les organisations des droits de l’homme, les religieux sur la projection d’un film démontrant Alassane Ouattara comme le père de la rébellion, sur la circulation des sms comparant un « mossi » à un Ivoirien et sur bien d’autres faits. Il a aussi dénoncé l’attitude du roi d’Ebra qui a décidé d’être le chef de la délégation d’une équipe de chefs et rois qui devait sensibiliser les populations des villages à voter le candidat de la majorité présidentielle, attitude qu’il a qualifiée de maladroite au regard de leur statut, appelés à apaiser les populations quand il y’a des problèmes. Le président de la coalition était accompagné par son vice-président et son secrétaire général. Quant au secrétaire général, Achille Blé, il a demandé a ses frères de ne pas se laisser instrumentaliser et animaliser par Laurent Gbagbo, car en 10 ans de pouvoir, ce président n’a rien fait pour ce peuple. Pour terminer, Touré Mamadou a demandé à l’ONU de faire respecter le code de bonne conduite qu’il a fait signer aux candidats. Il a aussi annoncé qu’à partir de ce samedi, il sera diffusé dans toutes les communes et quartiers le véritable film sur l’histoire du gendarme égorgé, film que les militants de la majorité présidentielle diffusent dans les quartiers. Ils montreront la vraie version de ce film, qui est un rite des dozos qui consiste à égorger un homme et à le ramener à la vie. C’est une démonstration de force des dozos. Alors que la majorité présidentielle voudrait montrer que c’est Alassane Ouattara le commanditaire, ou le bénéficiaire de cet acte ignoble.
RK




Achetez l'integralite de L'intelligent d'Abidjan  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS