Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Politique

La lettre du président Alassane Ouattara au président de la Cei
Publié le vendredi 3 dcembre 2010   |  Le Nouveau Réveil


Alassane
© AP


Vos outils

IMPRIMER
height=28
REAGISSEZ

PARTAGEZ
A force de célébrer la malhonnêteté et la mauvaise foi, les représentants de LMP à la CEI ont été contraints de revoir à la baisse leurs prétentions liées à leur demande d`invalidation des résultats dans plusieurs régions du pays et au nom de laquelle ils ont organisé systématiquement les blocages à la CEI. Un courrier du candidat du RHDP adressé au président de la CEI a suffi pour créer la panique au sein des commissaires de LMP dont le monde entier sait aujourd`hui que ce qui les caractérise est la violence physique.

Abidjan, le 1er décembre 2010
Monsieur Alassane OUATTARA
Candidat à l`élection présidentielle
du 28 novembre 2010

Monsieur le Président de la Commission Electorale
Indépendante de la République de
Côte d`Ivoire

Objet : Proclamation des résultats provisoires de l`élection du 28 novembre 2010

Monsieur le Président,
Il nous revient de façon récurrente que le candidat de La Majorité Présidentielle (LMP) vous a adressé une requête aux fins d`invalidation du scrutin dans certaines régions du Nord et du Centre de la Côte d`Ivoire.
Or, au regard de la loi, il n`est pas de vos attributions d`invalider le scrutin, autrement nous vous aurions saisi en invalidation du scrutin dans les régions de l`Agnéby, du Haut-Sassandra, du Moyen-Comoé, du Fromager, de la Marahoué, des 18 Montagnes, du Moyen Cavally, des Lagunes, pour les motifs ci-après :
-Empêchements de vote;
-Violence et voies de fait sur nos représentants et militants;
-Achats de conscience d`électeurs ;
-Séquestrations de nos représentants ;
-Bourrages d`urnes;
-Menaces de toutes sortes;
-Atteintes à l`intégrité physique;
-Destructions de biens;
-Et toutes sortes de violations graves des droits de l`Homme;
C`est pourquoi, nous pensons que la Commission Electorale Indépendante doit s`atteler aux seules tâches qui sont les siennes, à savoir proclamer, sans délai, les résultats provisoires de l`élection présidentielle du 28 novembre 2010.
Nous nous permettons de rappeler que le délai de trois jours imparti à la Commission Electorale Indépendante expire ce jour, avec comme conséquences le risque de voir la CEI dessaisie, ce qui serait un échec dans la conduite de votre mission.
Nous vous prions de croire, Monsieur le Président, en l`assurance de nos considérations distinguées.
Alassane OUATTARA
Ampliations :
Vice-présidents de la CEI
Commissaires de la CEI


Achetez l'integralite de Le Nouveau Réveil  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS