Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Politique

Audiences du Président de la république - Les Elus font allégeance à Alassane Ouattara
Publié le mercredi 8 décembre 2010   |  Le Patriote




Vos outils

IMPRIMER
height=28
REAGISSEZ

PARTAGEZ
Ils étaient parés dans leur beau costume, avec leur échappes pour marquer la solennité de l’événement. Les Elus de Côte d’Ivoire, en particulier les députés, maires, présidents de Conseils généraux et vices Gouverneurs de Districts du RHDP, ont fait hier, au Golf, en présence du Premier ministre Soro, du ministre de l’Intérieur, Hamed Bakayoko, allégeance au Président Alassane Dramane Ouattara. Le sourire aux lèvres, l’ambiance bon enfant qui a prévalu au cours de cette sympathique cérémonie, dénotent de l’atmosphère de renaissance de la Côte d’Ivoire qui a régné dans la grande salle de l’hôtel du Golf. Ainsi, tous les intervenants ont mis l’accent sur la cohésion retrouvée et la paix avec le président Alassane Ouattara à la tête de la Côte d’Ivoire. A voir les applaudissements nourris des élus, venus en grand nombre, point n’est besoin d’affirmer que le Président Ouattara était en symbiose avec ses interlocuteurs. A cette occasion, le Président élu de la Côte d’Ivoire a fait une importante adresse aux élus et a, une fois de plus appelé Gbagbo à la sagesse, au sacrifice de sa personne pour donner une chance à la paix et à la stabilité du pays. D’entrée, le président Alassane Ouattara a marqué sa volonté de tout faire pour préserver la paix en Côte d’Ivoire. « C’est animé de cette volonté de paix que j’ai tout fait pour apaiser les tensions », a-t-il dit. Toutefois, il a affirmé que la Côte d’Ivoire n’a pas deux présidents d’autant plus qu’il est le président légitimement élu par les Ivoiriens. Ensuite, à Gbagbo, il a une fois de plus demandé qu’il fasse preuve de sagesse pour reconnaître sa défaite et partir du pouvoir. En tout état de cause, en homme de paix, Alassane Ouattara dit tendre la main à Gbagbo pour éviter au pays des scénarios catastrophes. « Je tends la main à mon jeune frère Laurent Gbagbo ». Le ministre de l’Intérieur, Hamed Bakayoko, qui a introduit les Elus, s’est engagé à être à la hauteur de la confiance placée en lui et ses collègues du Gouvernement de mission. « Je m’engage à restaurer l’ordre et la stabilité sur l’ensemble du territoire national », a affirmé le tout nouveau ministre de l’Intérieur.
Ibrahima B. Kamagaté


LIENS PROMOTIONNELS