Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Politique

Hier, à sa prise de fonction - Le ministre Charles Blé Goudé : "Je conserve ma casquette de leader de la jeunesse"
Publié le vendredi 10 dcembre 2010   |  Soir Info


Nommé
© Reuters
Photo: Ministre de la jeunesse, de la formation professionnelle et de l`emploi: Charles Blé Goudé


Vos outils

IMPRIMER
height=28
REAGISSEZ

PARTAGEZ
Charles Blé Goudé se veut formel : « Je suis 100% ministre, 100% leader de la jeunesse ». Hier, à sa prise de fonction au cinquième étage du bâtiment de la fonction publique, le nouveau promu a ressenti comme un besoin impérieux de faire cette précision : « Au-delà du ministre que je suis, je conserve ma casquette de leader de la jeunesse ». Quelques acclamations dans la salle après le propos de Charles Blé Goudé dont certains partisans étaient venus vivre la passation de charge entre le ministre sortant, Guiriéoulou Emile reversé à l’Intérieur, et le leader des jeunes patriotes fraîchement nommé ministre de la jeunesse, de l’emploi et de la formation professionnelle. Blé Goudé- qui reste habitué aux tribunes politiques- a fait un glissement sur l’actualité après le traditionnel message de remerciement. Il a déclaré à une communauté internationale qu’il ne nommera jamais : « Ce n’est pas parce que la
Côte d’Ivoire est un petit pays qu’il faut la retarder inutilement. La Côte d’Ivoire a une population qui a besoin de travailler, qui a besoin d’emploi. S’il vous plaît, permettez que nous nous mettions au travail. Vos amis, vous avez beaucoup d’entreprises dans le monde, vous pouvez les embaucher ailleurs. Mais pour notre pays, permettez qu’on avance ». Charles Blé Goudé a expliqué qu’à l’instar des musulmans qui avaient le « coran », les chrétiens qui disposaient de la « bible », les Etats modernes avaient des « Constitutions » qu’il fallait considérer comme des boussoles. « Je souhaite qu’au-delà des déclarations de soutien et de condamnation, on revienne à cela. Cela me paraît important. Il faut qu’on suive nos boussoles que nous nous sommes donnés », a affirmé le ministre Charles Blé Goudé. Son prédécesseur qui s’était exprimé avant lui, l’a félicité pour son entrée au
gouvernement. « Votre nomination est méritée », a avancé Emile Guiriéoulou. Il a poursuivi : « la Côte d’Ivoire vous regarde. On sait que vous êtes un gagneur. Ce défi, vous saurez le relever ».
Tandis que Charles Blé Goudé héritait du volet « Emploi » de la part du ministre Guiriéoulou, Niamien Messou récupérait, quant à lui, le volet « Travail ». Il s’est agi d’une double passation de charges sous la présidence de la secrétaire générale adjointe du gouvernement, Mme Abadi Blondine.
Emile Guiriéoulou a qualifié de « très bon choix » l’arrivée de Messou à la tête du ministère du Travail. A lui, ainsi qu’à Charles Blé Goudé, il a présenté succinctement les différents départements et exposé sur les dossiers en attente. Le ministre Guiriéoulou a adressé un fraternel « au revoir » à ses anciens collaborateurs du ministère de la fonction publique et de l’emploi.

Kisselminan COULIBALY


Achetez l'integralite de Soir Info  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS