Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Politique

Nominations au RHDP / Boa Bonzou, porte-parole d’Ado à Abengourou - ‘’Un poste n’est pas une fin en soi’’
Publié le samedi 11 décembre 2010   |  L'intelligent d'Abidjan




Vos outils

IMPRIMER
height=28
REAGISSEZ

PARTAGEZ
Le gouvernement Alassane Ouattara est à pied d’œuvre depuis son QG du Golf Hôtel. Concernant les nominations qui deviennent des sujets à débat, Boa Bonzou, porte parole du président ADO chargé du monde paysan s’est prononcé à travers un point de presse sur la question et demandé par la même occasion aux producteurs d’éviter de faire des nominations, une fixation.

La nomination de Massandjé Touré au poste de responsable en charge de la filière café cacao dans le gouvernement Soro Guillaume a surpris dans le milieu agricole à Abengourou. Face à cette situation, interpellé, Boa Bonzou a lancé un appel au calme et demandé à la grande famille des paysans de laisser le président Alassane Ouattara travailler en toute tranquillité. « Il faut dire qu’au jour de notre nomination en tant que porte parole, le président Alassane Ouattara n’a pas signé une convention avec Boa Bonzou pour dire que s’il est élu, il va me mettre à la tête de la filière café cacao. Je demande au monde paysan qui l’a voté par ma voix de rester calme parce un poste n’est pas une fin en soi. Donc, que les gens ne s’inquiètent pas pour dire que Boa Bonzou a été oublié. Le président Ado nous a simplement dit que nous étions ces porte-paroles. Maintenant, s’il nous convoque et qu’il nous dit qu’il n’a plus besoin de nous, nous nous retirons ». Concernant la nouvelle présidente de la filière café cacao, Boa Bonzou s’est dit réjouit par sa nomination et l’a invitée à ne pas tomber dans les erreurs du passé avec les anciens dirigeants. « C’est une satisfaction morale qui m’anime pour la nomination de Massandjé. Seulement, je demande qu’elle prenne attache avec les vrais producteurs afin qu’ils puisent lui donner des conseils, lui faire des propositions et lui montrer comment se prendre avec le monde paysan ». Concernant les mouvements de certaines personnes se réclamant producteurs basés à Abidjan et qui s’empressent pour se rendre au Golf Hôtel pour saluer le président ADO, Boa Bonzou les a appelés à plus de sagesse. Il a fait savoir à propos de ceux-ci que Ado n’est pas venu pour soutenir le désordre. « Je voudrais dire aux agitateurs qui sont Abidjan que la recréation est terminée sous le règne d’Ado. Nous sommes en train de nous organiser en tant que porte-parole d’Alassane Ouattara et président du Forum des producteurs de Côte d’Ivoire, moi et mes deux vice-présidents après l’annonce de la victoire de notre président par la CEI pour aller lui témoigner avec tous les producteurs de Côte d’Ivoire nos félicitations pour sa victoire à l’élection présidentielle . Alors à tous ceux qui s’agitent, qu’ils sachent que le nouveau président à un esprit américain. Il n’acceptera pas n’importe quoi», a prévenu l’orateur.
Ernest Famin, correspondant régional


Achetez l'integralite de L'intelligent d'Abidjan  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS