Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Politique

Demande de dialogue direct avec Ouattara : Des émissaires de Gbagbo au Golf
Publié le samedi 11 dcembre 2010   |  Nord-Sud


L`Hotel
© Reuters


Vos outils

IMPRIMER
height=28
REAGISSEZ

PARTAGEZ
Alors que le monde entier lui demande de rendre le pouvoir au président élu, Laurent Gbagbo veut plutôt négocier un partage du pouvoir.

Après s`être battu en vain contre la reconnaissance internationale de la victoire d`Alassane Ouattara, Laurent Gbagbo propose désormais un partage du pouvoir au vainqueur de l`élection présidentielle. Lui-même a publiquement imploré, jeudi, son adversaire pour l`ouverture des négociations. « Asseyons-nous et discutons. S`il ya un problème, on va s`asseoir et discuter. Ça sera froid et l`on discutera », a-t-il lancé aux Atchans qu`il recevait au palais. Le très extrémiste président de l`Assemblée nationale sera plus précis sur l`objectif de la discussion. « Qu`on arrive à ce gouvernement d`union et qu`on en finisse avec cette situation. Parce qu`en Afrique, c`est comme ça que les conflits sont résolus après les élections», a déclaré Mamadou Koulibaly.
Hier, c`était au tour de Gnamien Yao (conseiller diplomatique de Gbagbo) de se prononcer, sur Onuci-Fm, pour l`ouverture du dialogue. Mais, c`est surtout le revirement de l`ex-ambassadeur auprès de l`Onu qui laisse pantois. Selon le Nouvel Observateur, Alcide Djédjé, l`un des faucons du défunt régime, milite désormais pour un « accord de partage du pouvoir. »

Effectivement, des émissaires du président sortant se sont déjà rendus à l`hôtel du Golf, où se trouvent le président élu et son Premier ministre. Bien entendu, rien n`a filtré des entretiens. Il faut toutefois noter que lors de la médiation de l`ex-président sud-africain, Thabo Mbeki, l`idée de confier une vice-présidence à Alassane Ouattara avait été catégoriquement rejetée par le camp de ce dernier. De même que la constitution d`un gouvernement d`union. Les mêmes propositions sont-elles sur la table de l`hôtel du Golf ?

Dans les couloirs de l`hôtel-palais, l`on s`interroge surtout sur la sincérité de l`offre de dialogue de Laurent Gbagbo. L`opinion majoritaire étant qu`il s`agit d`une stratégie visant à gagner du temps, pour desserrer l`étau diplomatique et financier qui devient insoutenable.

Il faut rappeler qu`Alcide Djédjé fait partie des durs du camp Gbagbo. Il avait vertement menacé d`expulsion le représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies, Y-J Choi. L`ancien ambassadeur avait aussi bataillé en vain pour le portefeuille des Affaires étrangères dans le gouvernement Soro II. Sans doute, pense-t-il tenir enfin sa revanche.

Kesy B. Jacob


Achetez l'integralite de Nord-Sud  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS