Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Politique

L`Uselci apporte son soutien au président élu, Alassane Ouattara
Publié le jeudi 16 décembre 2010   |  Le Nouveau Réveil




Vos outils

IMPRIMER
height=28
REAGISSEZ

PARTAGEZ
Après un long et difficile processus électoral, les Ivoiriens se sont massivement rendus aux urnes les 31Octobre et 28 Novembre pour respectivement les 1er et 2ème tours de l'élection présidentielle.
Ce vote populaire a crédité M. Alassane OUATTARA de 54% des voix selon la structure en charge des élections en Côte d'Ivoire : la CEI
A partir de ce moment, pour les Ivoiriens et le monde entier, M. Alassane OUATTARA est le Président de la Côte d'Ivoire.
Aussi, l'USELCI (Union des syndicats de l’enseignement privé laïc de Côte d’Ivoire) voudrait saisir l'occasion de cette cérémonie pour adresser ses sincères et vives félicitations à son Excellence M. Alassane OUATTARA pour sa brillante élection à la tête du pays.
C'est le lieu de signaler que l'USELCI ne se sent point concernée par le faux débat en cours.
Car pour elle, le seul et unique régulateur du jeu politique en démocratie, c'est le peuple. Rien ni personne n'est au-dessus du suffrage du peuple. Aucune institution n'est au-dessus de la volonté du peuple. Passons Madame la Ministre, votre nomination à la tête du très sensible département de l'Education nationale, constitue un gage d'espoir pour l'ensemble de la corporation.
D'abord, parce que Madame la ministre, vous êtes une des nôtres, enseignants craie en main, syndicalistes chevronnés connaissant du bout des doigts les difficultés du milieu.
Ensuite, Madame la ministre, parce que vous êtes une femme ; en tant que mère, qui donne vie, vous serez plus sensible aux cris du cœur de vos collaborateurs. Contrairement aux hommes, vous ne percevrez pas nos revendications comme des affronts, mais comme des appels pressants d'hommes et de femmes en détresse ayant besoin d'assistance grâce à votre instinct maternel propre à toute femme et redoublée chez celles comme vous, éprise de justice.
Cette douceur féminine devrait permettre une collaboration sincère sans anicroche entre votre département et nos structures pour relever les défis, ô combien nombreux et complexes, qui minent notre système scolaire.
Je voudrais , pour finir, prier que Dieu, le Miséricorde, celui qui pourvoit aux besoins même des oiseaux du ciel, garde un petit faible pour notre pays en faisant triompher la voix du peuple de Côte d'Ivoire. N'est-ce pas que la voix du peuple est la voix de Dieu ?
Vive la Côte d'Ivoire !

Pour l'USELCI
Le SG YAO N'DRI


Achetez l'integralite de Le Nouveau Réveil  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS