Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Politique

Côte d`Ivoire : Ban Ki-moon rejette l`ultimatum de Laurent Gbagbo
Publié le dimanche 19 décembre 2010   |  LeMonde.fr


Présidentielle
© AP


Vos outils

IMPRIMER
height=28
REAGISSEZ

PARTAGEZ
Le secrétaire-général de l'ONU, Ban Ki-moon, a rejeté, samedi 18 décembre, l'ultimatum de Laurent Gbagbo. Le sécrétaire-général l'a averti des 'conséquences' s'il lançait une attaque contre ces forces, selon son porte-parole.

LeMonde.fr avec AFP et Reuters

Le secrétaire-général de l'ONU, Ban Ki-moon, a rejeté, samedi 18 décembre, l'ultimatum de Laurent Gbagbo. Le sécrétaire-général l'a averti des "conséquences" s'il lançait une attaque contre ces forces, selon son porte-parole.

La mission de l'ONU en Côte d'Ivoire (Onuci) "remplira son mandat et continuera de surveiller toutes les violations des droits de l'Homme, les incitations à la haine, ou les attaques contre les Casques bleus", indique un communiqué du porte-parole du secrétaire général.

M. Ban "est profondément inquiet des attaques contre une patrouille de l'ONU et des sentinelles perpétrées au quartier général de l'Onuci par des éléments des forces de sécurité ivoiriennes apparemment loyales à M. Gbagbo et de l'attaque samedi d'observateurs militaires de l'ONU par de Jeunes patriotes, qui a blessé deux observateurs", ajoute le texte. "Il y aura des conséquences pour ceux qui ont perpétré ou orchestré de telles actions, ou qui le feront à l'avenir", prévient le communiqué.

Le siège de l'Onuci a essuyé des tirs de la part d'"hommes armés vêtus de tenues militaires" dans la nuit de vendredi à samedi à Abidjan, selon la mission. L'armée fidèle à Laurent Gbagbo a accusé vendredi l'Onuci d'appuyer militairement les forces soutenant son rival Alassane Ouattara. Abidjan a été jeudi le théâtre de violents affrontements entre les deux camps. La demande de M. Gbagbo est "ridicule" car il "n'est plus président", a affirmé
... suite de l'article sur LeMonde.fr

LIENS PROMOTIONNELS