Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Politique

Defense de la souverainete de la cote d’ivoire / ble goude aux jeunes -«Soyez prêts à libérer le pays, vendredi»
Publié le lundi 20 décembre 2010   |  Le Temps




Vos outils

IMPRIMER
height=28
REAGISSEZ

PARTAGEZ
L’heure est grave. Coiffé de son képi noir de combat, le «général de la rue», Charles Blé Goudé est allé communier avec la jeunesse de Yopougon. A qui, il a demandé de se tenir prêt pour libérer bientôt le pays.

La place Cp1 du quartier Sicogi dans la commune de Yopougon était en effervescence le samedi dernier. Les patriotes de Yopougon ont envahi cet espace à la demande de leur « général », Charles Blé Goudé. Ces milliers de jeunes avaient soif de paroles fortes. Eh bien, ils ont été servis à satiété. Coiffé de son képi noir de combat, avec une couronne Orange blanc et vert au cou, Blé Goudé a galvanisé ses troupes pour l’ultime combat. « Aujourd’hui, il s’agit d’un échauffement. Je suis venu passer mes troupes en revue», a indiqué le «général de la rue». En tant que légaliste, «Gbapè» a soutenu qu’il n’a jamais demandé aux jeunes d’aller saccager le siège de l’Onuci et d’attaquer Alassane Ouattara, comme le font croire des chaînes de télévision étrangères. Pour Blé, c’est une manière de trouver un prétexte pour faire intervenir les soldats français. Le maître de la rue a fait savoir que ce ne sont pas les pressions internationales, les sanctions individuelles qui feront plier les Ivoiriens. « Qu’ils prennent leur argent. Qu’ils nous sanctionnent. Nous n’allons pas en mourir. Nous sommes prêts à manger les feuilles de manioc, notre riz, notre banane», a signifié le président des jeunes patriotes. Pour la gouverne des Occidentaux et des rebelles, Blé prévient que : « Laurent Gbagbo ne partira jamais du pouvoir. Je persiste et je signe». Les forces dites impartiales, a en croire « le génie de kpô » ont démontré à la face des Ivoiriens, qu’elles sont venues opérer un coup d’Etat électoral pour installer un Président étranger à la Côte d’Ivoire. Leur jeu trouble s’est accentué le jeudi dernier, où on a vu les soldats de l’Onuci combattre aux côtés des rebelles au Golf Hôtel. C’en est trop, se plaint Blé Goudé. « L’Onuci a démontré qu’elle n’est plus une force neutre. Elle veut enlever Laurent Gbagbo au pouvoir. Mais je luis dis qu’elle nous trouvera sur son chemin », avertit-il. Il urge aujourd’hui, soutient Blé que l’Onuci quitte la Côte d’Ivoire. « Gentiment (poliment, reprend la foule), que l’Onuci quitte la Côte d’Ivoire », exige le « général ». « Gentiment (poliment, reprend la foule), que la Licorne aussi quitte la Côte d’Ivoire », insiste Blé Goudé. « Licorne, dehors ! Licorne dehors !», Chante le public. Leur départ, n’est pas un problème pour Blé Goudé. Les patriotes n’ont pas besoin de force, dit-il pour chasser ces forces du pays. «Les mains nues, nous les amènerons à quitter la terre de nos ancêtres. J’espère qu’ils m’écouteront. Que Licorne et l’Onuci ne sortent plus de leurs casernes », a mis en garde « le général ». Cette fois, c’est la dernière mise en garde lancée à ces forces étrangères, poursuit le ministre de la Jeunesse. Le Président Laurent Gbagbo, est le seul et unique chef de l’Etat de Côte d’Ivoire, martèle l’icône de la résistance. Donc : « qu’ils fassent attention. S’ils se trompent à toucher un seul cheveu de Gbagbo, ils ne verront que du feu », a prévenu Blé. Il a invité Sarkozy à respecter le Président Gbagbo et la Côte d’Ivoire. Il ne réussira jamais à imposer un président aux Ivoiriens, a expliqué « Gbapè ». « Sarkozy, la Côte d’Ivoire est ton boribana », a asséné Blé. A la jeunesse patriotique, il lui a demandé de se tenir prête pour l’ultime bataille. Soyez prêts. Soyez prêts. Ne dormez plus. A chaque moment que le pays sera en danger, je vous appellerai. Soyez prêts. Au plus tard vendredi, je vous appellerai pour libérer totalement la Côte d’Ivoire, a lancé Blé Goudé. C’est une grande tournée, qu’il entend poursuivre dans le District d’Abidjan pour remobiliser et motiver la jeunesse patriotique. Elle s’achèvera par un grand rassemblement à la place de la République, au Plateau. « Nous allons nous battre et résister jusqu’à notre dernier souffle. Je rassure les Français de Côte d’Ivoire. Nous ne les attaquerons pas du tout. Au contraire, on va les protéger », a indiqué Blé Goudé.

Fabrice Tété



Achetez l'integralite de Le Temps  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS