Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Politique

Côte d`Ivoire: la CPI engagera des poursuites en cas d`attaque contre l`ONU
Publié le mardi 21 dcembre 2010   |  AFP


Justice
© Autre presse par DR
Photo d`archives


Vos outils

IMPRIMER
height=28
REAGISSEZ

PARTAGEZ
Le procureur de la Cour pénale internationale (CPI), Luis Moreno-Ocampo, a prévenu mardi qu`il engagerait des poursuites en cas d`attaque contre les forces des Nations unies présentes en Côte d`Ivoire, dans un entretien à la télévision France 24.

"Je veux être clair: les soldats des Nations unies sont des forces de maintien de la paix. Ils ne peuvent pas être atteints", a déclaré Luis Moreno-Ocampo, qui s`est déclaré "très inquiet" de la situation en Côte
d`Ivoire.

"Toute attaque contre les Casques bleus constitue un crime qui tombe sous le ressort de la juridiction de la CPI. Nous engagerons des poursuites", a-t-il poursuivi, alors que le président sortant contesté Laurent Gbagbo a demandé le départ de l`Onuci.

"Il est clair que le clan de Laurent Gbagbo fait tout pour nous rendre la vie très difficile, y compris en nous coupant nos approvisionnements et par du harcèlement" et "en faisant des provocations y compris armées", avait estimé lundi le chef des opérations de maintien de la paix de l`ONU, Alain Le Roy.
Le Conseil de sécurité des Nations unies a reconduit lundi pour six mois jusqu`au 30 juin 2011 le mandat de la force de l`ONU en Côte d`Ivoire (Onuci), qui dispose sur place de 7.200 Casques bleus et 1.250 policiers, et n`a pas exclu de déployer davantage de troupes.

Laurent Gbagbo est de plus en plus isolé par la communauté internationale qui a reconnu la victoire de son adversaire Alassane Ouattara à la présidentielle du 28 novembre. Les violences dans le pays ont fait au moins 50 morts, selon l`ONU.
Luis Moreno-Ocampo s`est aussi déclaré "très inquiet des activités de Charles Blé Goudé", chef des "jeunes patriotes" ivoiriens, farouches partisans de Laurent Gbagbo. "Il excite les gens et si ces gens commettent des crimes en Côte d`Ivoire, M. Blé Goudé pourra être rendu responsable de les y avoir incités et être poursuivi pour cela", a-t-il mis en garde.

"Nous n`avons à ce jour entamé aucune poursuite mais si les crimes se poursuivent et s`amplifient, il s`agira de crimes contre l`humanité et nous ouvrirons une enquête (...). Quelle que soit la personne qui a ordonné ces crimes, si nous avons des preuves, nous engagerons des poursuites", a prévenu
le procureur.

La CPI est le premier tribunal international permanent chargé de poursuivre des auteurs de crimes de guerre, de crimes contre l`humanité et de génocides commis depuis 2002.

LIENS PROMOTIONNELS