Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Politique

Marie-Chantal Ozoua - Chapeau aux Fds !
Publié le jeudi 23 dcembre 2010   |  Le Temps


Le
© Reuters


Vos outils

IMPRIMER
height=28
REAGISSEZ

PARTAGEZ
Honneur aux Forces de défense et de sécurité (Fds) de la Côte d’Ivoire ! Honneur aux gendarmes, aux policiers, aux militaires, aux douaniers, aux agents des eaux et forêts ! Dès le déclenchement de cette crise post-électorale, ils n’ont pas hésité, un seul instant, à faire allégeance au Président Laurent Gbagbo, le candidat de La majorité présidentielle qui a régulièrement remporté la présidentielle du 28 novembre 2010. Tous, sans exception, en leurs rangs, grades et qualités, ils ont suivi la voie de la légalité constitutionnelle. Les «corps habillés» ivoiriens, en effet, ne se sont pas fait prier pour protéger les Institutions ivoiriennes. Les loyalistes n’ont pas, outre mesure, failli à leur mission régalienne. Au risque de leurs vies, ils ont protégé le peuple ivoirien. Quand Soro Kigbafori Guillaume, rebelle dans l’âme, et son sanguinaire mentor Alassane Ouattara leur avaient demandé de tourner le dos au Président de la Côte d’Ivoire, Laurent Gbagbo, c’est un refus et une désobéissance catégorique qu’ils ont reçus en guise de réponse. De jour comme de nuit, ils veillent tous au grain en toute responsabilité. Consciencieusement, avec hardiesse et dextérité, les Fds continuent de faire leur travail, de jouer le rôle qui est le leur. En témoigne le cinglant revers qu’elles ont infligé à la branche armée de la « République hôtelière du Golf », le 16 décembre dernier. Une infime partie de leur force de frappe que Guillaume Soro, Alassane Ouattara et leurs rebelles n’oublieront pas de si tôt. Elles en ont fait de même dans certaines villes de l’intérieur du pays où elles ont mis en déroute les rebelles qui ont battu en retraite, laissant derrière eux des cadavres. Honneur à vous, Forces de défense et de sécurité ivoiriennes. Soyez-en remerciées au centuple. Le souverain peuple ivoirien vous soutient. Prompt rétablissement à tous les blessés. Sincères condoléances aux familles éplorées. Le sang des morts sera le ferment de la victoire sur l’ennemi.

Véronique Adjoumanyh


Achetez l'integralite de Le Temps  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS