Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Économie

Bataille pour le contrôle de la BCEAO : Comment le Président Alassane va faire plier les choses
Publié le jeudi 23 dcembre 2010   |  Le Mandat


Audiences
© Présidence par Aristide
Mardi 7 décembre 2010. Abidjan, Hôtel du Golf. Photo: le Président Alassane Ouattara


Vos outils

IMPRIMER
height=28
REAGISSEZ

PARTAGEZ
Annoncée le 15 décembre dernier et annulée au dernier moment, la rencontre des représentants des huit Etats ouest-africains de la zone franc finira certainement par avoir lieu coûte que coûte. En attendant sa tenue, les Ivoiriens, eux, ne peuvent que retenir leur souffle, au vu des résolutions qui en sortiront.

Que vont décider les représentants des pays membres de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest, s’agissant de l’épineuse question de la signature des autorités ivoiriennes au sein de cette institution financière ouest-africaine ? Difficile de répondre avec précision, lorsqu’on observe toutes les tractations qui s’y passent actuellement. En effet, récemment, le Président ivoirien SEM Alassane Ouattara avait écrit aux banquiers en leur demandant de « soumettre à l’approbation préalable du gouvernement de Guillaume Soro tout mouvement interne de fonds, aussi bien dans les comptes publics ouverts au nom de l’Etat ivoirien à la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) que dans les comptes du Trésor Public ou ceux des entreprises à participations financières publiques ». Ce qui ne devait pas en principe poser de problèmes. Cependant, conservant encore les sceaux et les armoiries, le ‘’fils des élections’’ et son clan ont encore en main les actes administratifs et comptent sur le gouverneur de l’institution Philippe-Henry Dakoury-Tabley. Ce dernier aurait reçu des instructions fermes de la part de Laurent Gbagbo, l’invitant à poser une résistance aux autres pays membres et surtout à la France, le principal partenaire économique. Mais, pendant encore combien de temps !

Le Ministre Diby, l’arme fatale du Président Ouattara

Maîtrisant très bien les milieux économiques, le Président Alassane Ouattara savait qu’il avait besoin d’un homme du sérail à la dimension de Charles Koffi Diby dont tous les observateurs s’accordent à reconnaître les mérites. Le clan Gbagbo lui-même ne dira pas le contraire. Puisque, c’est grâce à ce technicien chevronné que les institutions de Bretton Woods ont annulé la dette de la Côte d’Ivoire. Sa présence aux côtés du Président Ouattara fera certainement balancer les choses en leur faveur. Sa récente rencontre à Paris avec le Directeur général du Trésor Public français, Ramon Fernadez et l’administrateur français auprès de la grande banque sous-régionale, Rémy Rioux auront des effets positifs dans ce bras de fer pour le contrôle de la BCEAO que veut opposer le chef d’Etat sortant.

Parce que, force est de savoir le rôle prépondérant que joue le Trésor Public français dans l’émission des bons du Trésor. Autant de faits qui militent en faveur du Président Ouattara qui finira par faire plier les choses en sa faveur.

GEORGETTE YAPO


Achetez l'integralite de Le Mandat  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS