Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Politique

Crise ivoirienne / Calixthe Beyala, écrivaine camerounaise - ‘’Gbagbo et son peuple se battront jusqu’au bout’’
Publié le jeudi 30 décembre 2010   |  L'intelligent d'Abidjan




Vos outils

IMPRIMER
height=28
REAGISSEZ

PARTAGEZ
L’écrivaine camerounaise Calixthe Beyala s’insurge contre ce qu’elle appelle la négation des résultats de l’élection présidentielle en Côte d’Ivoire. Elle l’a signifié dans un courrier adressé à Béchir Ben Yahmed de Jeune Afrique et publié dans l’édition de cette semaine. Pour elle, Alassane Ouattara est l’homme de confiance que les occidentaux tentent d’installer dans le fauteuil présidentiel. L’idée selon laquelle la Côte d’Ivoire est victime d’un complot est partagée par des intellectuels africains. A en croire le grand prix littéraire de l’Afrique Noire Calixthe Beyala, le président Gbagbo n’est pas le choix de la France. « Gbagbo serait le grand défenseur de la souveraineté nationale et que ses positions tranchées lui ont valu l’hostilité de la France », note -t- elle. Non sans indiquer qu’il a le soutien des Africains. « Je crois que tous les panafricains croient au complot contre la Côte d’Ivoire. Il a le peuple africain à ses côtés », a-t-elle fait remarquer. Selon elle, le président Laurent Gbagbo serait victime d’une nouvelle forme de reversement des pouvoirs indésirables. Il s’agit dira-t-elle d’une forme subtile de coup d’Etat électoral. « Je ne crois pas que Monsieur Alassane Ouattara soit le président élu de la Côte d’Ivoire car pour cela, il eût fallu que sa victoire soit reconnue par le Conseil Constitutionnel de son pays ; il me semble que ce n’est point le cas», dit-elle. Puis de mentionner qu’aucune commission électorale, aussi noble soit-elle, ne saurait proclamer le vainqueur d’une élection, d’autant que dans le cas de la Côte d’Ivoire elle était composée aux 2/3par les membres de l’opposition… ». Et de poursuivre : « je crois tout simplement qu’Alassane est pour les occidentaux l’homme de confiance et que pour atteindre leur objectifs, à savoir lui faire revêtir le costume de président de la Côte d’ivoire, ils sont prêts à tous…», a insisté la romancière camerounaise. Aussi a-t-elle dévoilé la tactique employée « je crois que la stratégie géopolitique voudrait que le Golf de Guinée soit totalement sous contrôle occidental. L’épuisement des puits pétrolifères dans le Golf Persique et la résistance armée dans ces régions, justifient que l’Europe se tourne vers l’Afrique pour son pétrole, ses matières premières et ses innombrables richesses », a reconnu Calixthe Beyala. Poursuivant elle a précisé que la résistance du peuple de Côte d’ivoire est déterminante. Gbagbo ainsi que le peule ivoirien se battrons jusqu’au bout pour ne point se faire dépouiller… », a-t- elle conclu.
J.M.Tokré


Achetez l'integralite de L'intelligent d'Abidjan  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS