Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Société

Bocanda - Paralysie totale, les fonctionnaires quittent la ville
Publié le jeudi 30 décembre 2010   |  Le Patriote




Vos outils

IMPRIMER
height=28
REAGISSEZ

PARTAGEZ
A l’instar des autres villes de la région du N’ZI-Comoé, l’appel du RHDP, consistant à la désobéissance civile est perçu 5/5 à Bocanda, ville située à environ 60km de Dimbokro. Une population qui ne fournit pas d’effort pour accomplir les mots d’ordre de leurs leaders surtout quand il s’agit d’Alassane Ouattara, à qui 29000 voix ont été confisquées lors du 2e tour du scrutin présidentiel 2010. Dès le lundi dernier, la population à l’unanimité, a mis en exergue, le mot d’ordre visant à paralyser la ville. Rien ne rentre, rien ne sort, toutes les activités sont arrêtées, même les inconditionnels de Gbagbo sont dans la danse. Les services publics sont toujours fermés. Le respect strict de l’opération ville morte met les fonctionnaires en cavale, tous désertent la ville. Même, les travaux champêtres sont bloqués. Selon Bintou Koné DDC d’Alassane Ouattara : « Aucune activité ne sera possible, si Gbagbo ne rend pas le pouvoir », ajoute-t-elle : «c’est trop facile ça ! ». A ce jour, la ville de Bocanda est comparable à un cimetière.
Claude Aboley

LIENS PROMOTIONNELS