Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Politique

Déclarés victimes d’enlèvement - Voici où sont séquestrés les militants du Rhdp
Publié le vendredi 31 dcembre 2010   |  Le Temps


Selon
© Abidjan.net par Emma
Jeudi 16 décembre 2010. Abidjan, Cocody. La marche des militants du RHDP sur la maison de la télévision est réprimée dans le sang


Vos outils

IMPRIMER
height=28
REAGISSEZ

PARTAGEZ
Il ne se passe de jour en Côte d’Ivoire, sans que le Rhdp dirigé aujourd’hui par le candidat malheureux à la présidentielle ivoirienne, Alassane Dramane, ne crie sur tous les toits pour annoncer des enlèvements attribués aux Fds, loyalistes. Ces déclarations intempestives et nauséeuses de ceux qui n’ont que le mensonge et la désinformation à la bouche, continuent de présenter une mauvaise image de la Côte d’Ivoire. En réalité, ceux qui se font déclarer victimes d’enlèvement, se sont volontairement terrés à l’hôtel du Golf auprès du président du Rdr, Alassane Ouattara. Ce, après les combats qui ont eu lieu le 16 décembre 2010, entre Fds et les forces rebelles composées des Fafn, Onuci et Licorne. Ils disent avoir été « contraints de rester au sein du Golf Hôtel du fait des exactions et des agressions perpétrées (…). Se disant également surpris par cette « privation de liberté non prévue, dans l’incertitude d’une sortie imminente, et gérant les problèmes et les contraintes de groupe », ces fugitifs ont même pu s’organiser autour d’une amicale dénommée « Amicale des marcheurs du Rhdp assiégés au Golf (Ama-golf-Rhdp ». Avec des présidents et membres d’honneur, des parrains, des conseillers etc. L’Ama-Golf-Rhdp est mise en place, avec pour objectif spécifique d’aider Alassane Dramane Ouattara, Guillaume Soro et ses ministres fantoches « à rester debout, pour l’installation de la vraie démocratie » (?) Son objectif général est de «s’entraider dans ces difficiles conditions ; se mettre à la disposition du directoire du Rhdp pour tout témoignage concernant cette marche ; matérialiser le séjour des martyrs du golf ; créer un dispositif d’amitié et de fraternité durable entre les militants enfermés contre leur gré, au Golf… ». Ainsi donc, femmes, hommes et jeunes au nombre d’un peu plus de 148, de toute catégorie socio-professionnelle ainsi que des sans emploi se la coulent douce dans cet hôtel, et font croire qu’ils ont été victimes d’enlèvement. (Voir liste, contacts, profession et lieu d’habitation). Ce n’est pas tout. En plus de ceux du golf, il faut compter avec la liste additive de 300 militants du Rhdp restés, eux, à la maison du Pdci à Cocody.

Antoinette Anghui


Achetez l'integralite de Le Temps  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS