Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Politique

Côte d`Ivoire: Paris recommande le départ des familles françaises
Publié le vendredi 31 dcembre 2010   |  AFP


11è
© Abidjan.net par Emmaj
Abidjan. Palais de la Culture, Treichville. Le 11è Salon des JNTIC se tient du 1er au 4 juin 2010 avec pour thème: "Mieux vivre en ville avec les TIC". Photo: l`ambassadeur de France, SEM Jean-Marc Simon


Vos outils

IMPRIMER
height=28
REAGISSEZ

PARTAGEZ
La France a recommandé vendredi le départ des familles françaises avec enfants résidant en Côte d`Ivoire et a annoncé le report de la rentrée scolaire dans les écoles françaises prévue en janvier, selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

Les autorités françaises recommandent "à tous les Français qui le peuvent,
notamment aux familles avec enfants, de quitter provisoirement la Côte
d`Ivoire dans l`attente d`une normalisation de la situation", a déclaré la
porte-parole adjointe du ministère, Christine Fages, dans un communiqué.

"Dans ce contexte et par mesure de précaution, la rentrée des écoles
françaises, prévue le 5 janvier prochain, est reportée au 17 janvier",
poursuit le Quai d`Orsay qui fera un "nouveau point" de la situation dans la
semaine du 10 janvier.

"Bien que les ressortissants étrangers ne soient pas jusqu`à présent
directement menacés, les autorités françaises renouvellent leur conseil de
différer les projets de voyages vers la Côte d`Ivoire", a ajouté la
porte-parole, rappelant que "la Côte d`Ivoire connaît, depuis le second tour
de l`élection présidentielle du 28 novembre, une crise politique aigüe".

Le gouvernement français a déjà recommandé le 22 décembre à "tous les
Français qui le peuvent de quitter provisoirement la Côte d`Ivoire", invoquant
une "mesure de précaution" et de "prudence".

Quelque 14.000 ressortissants français, parmi lesquels la moitié de
bi-nationaux, étaient enregistrés en Côte d`Ivoire avant les violences
post-électorales, qui ont fait 179 morts depuis la mi-décembre selon l`ONU.

"Nous estimons à environ 2.000 le nombre de Français ayant quitté le pays
en cette période de fin d`année", a précisé Mme Fages, interrogée vendredi
lors d`un point presse du ministère.

A l`issue du second tour de la présidentielle, des affrontements meurtriers
ont eu lieu entre partisans des deux candidats, le président sortant Laurent
Gbagbo et l`ancien Premier ministre Alassane Ouattara.

Une grande partie de la communauté internationale, notamment l`ex-puissance
coloniale française, appelle Laurent Gbagbo, proclamé élu par le Conseil
constitutionnel, à céder la présidence à son rival, déclaré vainqueur par la
commission électorale.

En novembre 2004, d`immenses manifestations anti-françaises de "patriotes"
pro-Gbagbo avaient entraîné l`évacuation d`urgence des ressortissants
français, tandis que le collège Jean Mermoz (privé), l`école Jacques Prévert
et le lycée Blaise Pascal - des établissements d`enseignement français
conventionnés d`Abidjan qui assuraient la scolarisation de près de 4.000
enfants de la maternelle au baccalauréat - étaient détruits.

Le lycée Blaise Pascal et l`école Jacques Prévert ont finalement rouvert en
2008 et 2010.

LIENS PROMOTIONNELS