Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Politique

La télévision d’Etat RTI : objet de propagande
Publié le vendredi 31 décembre 2010   |  Le Patriote




Vos outils

IMPRIMER
height=28
REAGISSEZ

PARTAGEZ
L’ONU a dénoncé la « propagande » et les « appels à la haine » véhiculés par la télévision d’État ivoirienne. « Au-delà du 1er janvier, moi, Charles Blé Goudé, et les jeunes de Côte d’Ivoire allons libérer le Golf Hôtel les mains nues. » La RTI, la télévision d’État contrôlée par le camp de Laurent Gbagbo, a diffusé mercredi soir la menace du leader des « Jeunes patriotes », partisans de Laurent Gbagbo, de déloger le président élu, Alassane Ouattara, de l’hôtel qui lui sert de quartier général.
Depuis le second tour de l’élection présidentielle, le 28 novembre, la RTI assène à la télévision et sur Internet exclusivement des messages favorables au président sortant. Tandis qu’aucun partisan du camp Ouattara n’est autorisé à s’y exprimer, elle relaie tous les communiqués et interventions du camp de Laurent Gbagbo. Ainsi de son discours à la nation, le 21 décembre, dans lequel il a exclu de s’en aller et réaffirmé qu’il était « le président de la République » de Côte d’Ivoire.
C’est aussi dans un communiqué lu vendredi à la RTI que Laurent Gbagbo a rejeté comme « illégale et manifestement hors de sa compétence » la décision de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa) d’accorder à Alassane Ouattara la gestion des comptes de la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO).


Achetez l'integralite de Le Patriote  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS