Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Politique

Côte d`Ivoire: les chefs militaires de la Cédéao ont finalisé leurs plans
Publié le vendredi 31 dcembre 2010   |  AFP




Vos outils

IMPRIMER
height=28
REAGISSEZ

PARTAGEZ
Les chefs militaires de la Communauté économique des Etats d`Afrique de l`Ouest (Cédéao) ont finalisé leurs plans visant à renverser par la force le président sortant ivoirien Laurent Gbagbo si les discussions pour qu`il cède le pouvoir échouent, a annoncé vendredi l`armée nigériane.

"Les chefs d`état-major se sont rencontrés mardi et mercredi pour mettre la
machine en marche. Si tous les moyens de persuasion politique échouent (...)
la Cédéao prendra par la force le pouvoir à Laurent Gbagbo et le donnera à
Alassane Ouattara", a indiqué à l`AFP à Abuja le porte-parole de l`armée
nigériane, le colonel Mohamed Yerimah.

"C`est le dernier recours mais, avec un peu de chance, Gbagbo sera
convaincu de quitter le pouvoir d`une manière politique sans contrainte
militaire", a-t-il ajouté.

Une réunion de suivi pour affiner les questions de logistique est prévue au
Mali les 17 et 18 janvier, selon le colonel.

"La réunion décidera de toutes les modalités de l`opération, combien de
temps les troupes (de la force régionale) resteront et quand elles seront
déployées", a souligné le porte-parole.

Des pays membres de la Cédéao doivent contribuer à la force en troupes,
mais aussi en matériel.

La réunion des chefs d`état-major de cette semaine à Lagos a rassemblé les
responsables militaires de neuf pays sur 15 membres de l`organisation : Bénin,
Burkina Faso, Ghana, Liberia, Mali, Niger, Nigeria, Sénégal et Togo. Le Ghana
a déjà indiqué ne pas pouvoir envoyer de troupes en Côte d`Ivoire, faute
d`effectifs.

Au terme d`un sommet de ses chefs d`Etat à Abuja le 24 décembre, la Cédéao,
qui a exigé maintes fois le retrait de Laurent Gbagbo après l`élection
présidentielle du 28 novembre, avait annoncé l`envoi d`émissaires en Côte
d`Ivoire et menacé de mener une opération militaire destinée à le renverser si
nécessaire.

La grande majorité de la communauté internationale estime qu`Alassane
Ouattara, autre président proclamé de Côte d`Ivoire à l`issue de l`élection,
est le chef d`Etat légitime du pays.

LIENS PROMOTIONNELS