Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Économie

La Côte d`Ivoire a manqué un paiement de 30 M USD à des créanciers privés
Publié le lundi 3 janvier 2011   |  AFP


Urbanisation
© Autre presse par DR


Vos outils

IMPRIMER
height=28

PARTAGEZ
La Côte d`Ivoire a manqué un paiement de 30 millions de dollars, prévu le 31 décembre, un montant correspondant aux intérêts d`un emprunt de 2,4 milliards de dollars, a indiqué lundi à l`AFP le président du Club de Londres pour le pays.

"Cette somme n`est pas arrivée ce matin", a annoncé Thierry Desjardins, en charge de la Côte d`Ivoire au sein de ce groupe informel de créanciers composé à l`origine essentiellement de banques.

Le pays, en pleine crise politique, devait payer un coupon au taux d`intérêt réduit de 2,50% l`an (1,25% pour une période de six mois), sur une ligne de crédit de 2,4 milliards de dollars (1,8 milliard d`euros).

La Côte d`Ivoire bénéficie toutefois d`un délai de grâce de 30 jours pour rembourser cette somme, qui occasionnera des intérêts de retard, mais le pays "n`est pas dans une situation de défaut. Les créanciers ne peuvent pas entamer une action quelconque", a affirmé M. Desjardins.

Ce dernier a jugé que "les circonstances sont complexes du point de vue de la situation politique" et qu`il "n`est donc pas très facile de savoir si le pays est en mesure techniquement de payer, indépendamment du fait de savoir s`il a réuni le montant".

Cet emprunt de 2,4 milliards de dollars et d`une durée de 23 ans est issu de nombreuses négociations avec le pays, dans le cadre du programme de redressement de la Côte d`Ivoire mis en place avec l`aide du FMI (Fonds monétaire international).

La Côte d`Ivoire devra avoir remboursé ce montant le 31 décembre 2032, mais elle ne paiera jusqu`en 2016 que les intérêts à un taux annuel successivement de 2,5%, 3,75% puis 5,75%.

La première échéance, celle du 30 juin 2010, avait été payée à temps, a rappelé M. Desjardins, pour qui "la Côte d`Ivoire a une volonté tout le temps affichée depuis plus d`une dizaine d`années d`essayer de payer".

LIENS PROMOTIONNELS