Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Politique

Tentative de confiscation du pouvoir d`Etat par Gbagbo/Le médiateur de l`Ua à Abidjan "jeudi ou vendredi"
Publié le mercredi 12 janvier 2011   |  Le Nouveau Réveil


Mission
© Autre presse par DR


Vos outils

IMPRIMER
height=28

PARTAGEZ
"Le médiateur de l`Union africaine (UA) pour la crise ivoirienne, le Premier ministre kényan Raila Odinga, se rendra pour la deuxième fois en Côte d`Ivoire "jeudi ou vendredi", a annoncé mardi à l`AFP son porte-parole. "Le Premier ministre a indiqué qu`il retournera en Côte d`Ivoire cette semaine. La date de ce retour sera soit jeudi, soit vendredi", a déclaré à l`AFP Dennis Onyango. "Il s`entretiendra d`abord avec le président de la commission de l`UA, Jean Ping, mercredi à Nairobi, avant de partir pour la Côte d`Ivoire", a-t-il ajouté. M. Odinga s`était rendu une première fois à Abidjan début janvier où il avait rencontré, avec trois chefs d`Etat mandatés par la sous-région, MM.Alassane Ouattara et Laurent Gbagbo. A l`issue de la présidentielle du 28 novembre, M. Ouattara a été reconnu comme chef de l`Etat légitime par la quasi-totalité de la communauté internationale. Le président sortant Laurent Gbagbo refuse depuis de quitter le pouvoir, s`estimant le vainqueur légitime de l`élection. Il est sous la menace d`une opération militaire, actuellement en préparation au niveau de la Communauté économique des Etats d`Afrique de l`Ouest (Cédéao). A son retour de mission, M. Odinga avait annoncé que M. Gbagbo bénéficierait d`une amnistie s`il quittait le pouvoir pacifiquement.
Le Premier ministre kényan s`est à plusieurs reprises élevé contre la possibilité de mettre en place un gouvernement de coalition en Côte d`Ivoire pour sortir de la crise, estimant que cela reviendrait à "un viol de la démocratie". Lui-même a été nommé Premier ministre d`un gouvernement de coalition après avoir contesté la réélection de son rival Mwai Kibaki à l`élection présidentielle du 27 décembre 2007, qui avait été suivie de violences meurtrières. Cette deuxième visite de M. Odinga intervient après celle, très discrète, de l`ex-président nigérian Olusegun Obasanjo qui a quitté Abidjan lundi au terme de deux jours de visite. Selon une source diplomatique africaine, M. Obasanjo a été envoyé en "mission exploratoire" par le président en exercice de la Cédéao, le chef d`Etat nigérian Goodluck Jonathan. L`ex-dirigeant du Nigeria a expliqué à M. Gbagbo "le caractère inéluctable de l`alternance" au sommet de l`Etat ivoirien et exprimé à M. Ouattara "le soutien fort de la communauté internationale", a affirmé à l`AFP l`une de ces sources.
Afp



Achetez l'integralite de Le Nouveau Réveil  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS