Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Politique

Déclaration du commandant du Groupement des Patriotes pour la Paix (GPP) du Sud-Bandama (Divo, Lakota, Guiry, Fresco) : “Mobilisons-nous pour défendre les institutions incarnées par le président Ouattara”
Publié le jeudi 13 janvier 2011   |  Le Patriote




Vos outils

IMPRIMER
height=28
REAGISSEZ

PARTAGEZ
A la date du 28 Novembre 2010, les Ivoiriennes et Ivoiriens, dans leur grande majorité ont porté leur choix sur le Président Alassane OUATTARA, le candidat du RHDP, à plus de 54 % des suffrages exprimés suite au deuxième tour de l’élection présidentielle. Le peuple de Côte d'Ivoire vient, à travers cette élection, de désigner par les urnes leur Président, en la personne du Président Alassane OUATTARA, le candidat du RHDP.

Le peuple de Côte d'Ivoire vient de trancher sans surprise en faveur de la vérité que le camp Laurent GBAGBO a injustement cachée aux Ivoiriens depuis une décennie.

Je voudrais dire aux Ivoiriennes et aux Ivoiriens, à l'opinion nationale et internationale que Alassane OUATTARA est bel et bien le Président élu de la République de Côte d'Ivoire. La Présidence de la République étant une institution, nous avons le devoir de nous aligner derrière le Président Alassane OUATTARA qui incarne aujourd'hui les institutions de la République.
Pour mémoire, je voudrais rappeler que le Groupement des Patriotes pour la Paix (GPP) est une branche armée mise en place par le camp Laurent GBAGBO pour défendre les Institutions de la République contre les rebelles au lendemain de la rébellion du 19 septembre 2002. Cette milice gouvernementale, dont je suis le Commandant Supérieur du Sud-Bandama, a été déployée sur l’ensemble du territoire. Nous avons cru en la grandeur de Laurent GBAGBO et en sa détermination en faveur de la démocratie en Côte d'Ivoire. Nous l'avons défendu corps et âme parce que nous croyions le faire pour notre pays.

Malheureusement, après fa proclamation des résultats du deuxième tour de l'élection présidentielle par la Commission Electorale Indépendante (CEl) et certifié par le représentant spécial de l'ONU en Côte d'Ivoire, le camp Laurent GBAGBO n'a cessé de rouer dans les brancards en annulant injustement les résultats d'une bonne partie de la Côte d'Ivoire (environ neuf départements) par son instrument le Conseil Constitutionnel, étalant ainsi son mépris flagrant pour les institutions de la République et les Ivoiriens du Centre et du Nord de la Côte d'Ivoire.

Sous prétexte qu'il y a eu fraudes massives dans ces neuf départements, Laurent GBAGO, après son coup d'Etat électoral, s'accroche au pouvoir au détriment du Président élu Alassane OUATTARA en qui les Ivoiriennes et Ivoiriens ont mis leur confiance. Je voudrais saluer la maturité politique et la détermination du Premier ministre Guillaume Kigbafory Soro, maître d'ouvrage du processus de sortie de crise qui malgré la fraude massive orchestrée en zone dite gouvernementale par le camp Laurent GBAGBO, a tout mis en oeuvre pour réussir l'organisation des élections présidentielles qui ont été libres et transparentes.

J'ai cru me battre pour la République de Côte d'Ivoire quand on nous mobilisait au front depuis 2002. Malheureusement, nous constatons que nous étions tout simplement instrumentalisés pour défendre les intérêts égoïstes d'un régime de dictateurs.

Je voudrais en appeler à la lucidité des jeunes qui sont manipulés chaque jour par Blé Goudé que je connais personnellement pour avoir exécuté tous ses mots d'ordre. Votre avenir n'est pas dans la rue, mais dans l'entreprenariat. Vous avez été trop longtemps dupés et manipulés. Soyez réalistes. Laurent GBAGBO a perdu les élections. Celui qui a gagné n'est autre que Alassane OUATTARA que nous avons injustement combattu depuis 2002.

Ivoiriennes, Ivoiriens, mobilisons-nous pour défendre la légalité et les institutions de la République incarnées désormais par le Président Alassane OUAITARA qui n'attend que nous pour mettre la Côte d'Ivoire au travail.

Que Dieu Bénisse la Côte d'Ivoire.
Fait à Lakota, le 06 janvier 2011

DJESSA Lobognon Innocent
Commandant Supérieur du GPP Sud-Bandama (Divo, Lakota,
Guitry, Fresco)


Achetez l'integralite de Le Patriote  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS