Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Politique

Voho Sahi danse au rythme de Massa`Ya
Publié le vendredi 14 janvier 2011   |  Le Temps




Vos outils

IMPRIMER
height=28
REAGISSEZ

PARTAGEZ
La Compagnie nationale de Danse (Cnd) a offert au ministre de la Culture Alphonse Voho Sahi, dans l'après-midi du mercredi 12 janvier 2011 à l'Insac à Cocody, son dernier prix remporté lors de la 2e édition du Festival international de danse contemporaine d'Alger. La Cnd a, en effet, avec sa chorégraphie « Massa'Ya » glané, courant décembre 2010, le 3e prix de ce grand rendez-vous mondial qui a vu la participation de 15 pays dont la France, 1ère, le Maroc 2e, l'Algérie, la Tunisie, l'Irak, les Usa, l'Italie, la Géorgie… « Monsieur le ministre de la culture, voici le laurier que vos enfants ont gagné récemment en Algérie», a dit M. Bertin Kadio, le Directeur en second de l'Administrations et des Finances qui avait représenté M. Yao Norbert Etrany, Directeur du Centre national des Arts et de la Culture (Cnac). Bien avant, M. Kadio, au nom de son supérieur hiérarchique, a transmis ses civilités au ministre Alphonse Voho en ce début d'année 2011. «Monsieur le ministre, que le Seigneur vous bénisse et guide vos pas, lui a-t-il souhaité. Pour qu'enfin ce ministère connaisse la prospérité et la reconnaissance ». A la suite de M. Bertin Kadio, l'hôte de marque, le ministre Voho notamment, en présence de son homologue Sécré Richard du Tourisme et de l'Artisanat, a complimenté et loué la Cnd pour avoir hissé haut le drapeau ivoirien sur l'échiquier international. « C'est avec fierté que je réceptionne, au nom du Gouvernement, le trophée que vous avez remporté de haute lutte, a dit tout enchanté, le responsable de la Culture en Eburnie. Je le présenterai en votre nom, au Président de la République Laurent Gbagbo. Vous êtes une équipe nationale de danse ». Il n'en fallait pas plus pour que les Eléphants danseurs entonnent un joli chant de leur riche répertoire. Emerveillé, le ministre Alphonse Voho Sahi a esquissé, avec maestria, des pas de danse. Confirmant ainsi qu'il mérite bien d'être à la tête de la Culture ivoirienne dans toute sa diversité.

Eugène Djabia

djabia05664285@yahoo.fr


Achetez l'integralite de Le Temps  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS