Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Politique

Invasions des plages par les miliciens de Gbagbo : Riverains et touristes en danger
Publié le samedi 15 janvier 2011   |  Le Mandat




Vos outils

IMPRIMER
height=28
REAGISSEZ

PARTAGEZ
Depuis que Laurent Gbagbo, candidat malheureux à l’élection présidentielle a décidé de confisquer le pouvoir avec l’aide de ses miliciens et mercenaires, recrutés à coups de millions, les populations d’Abidjan et de l’intérieur, sont confrontés à de sérieux problèmes d’insécurité.

Après la commune d’Abobo qui a été récemment, l’objet de tueries des militants du Rhdp, les autres communes sont dans l’œil du cyclone de Lmp. Le weekend dernier, des miliciens ont été aperçus, en plein entraînements sur les plages de Mondoukou dans la commune de Grand-Bassam et à Port-Bouët dans le quartier de Vridi. Ces sites sont beaucoup prisés par les habitants et les touristes. Malheureusement, avec la situation actuelle, il est difficile d’aller s’y prélasser sans être vraiment inquiétés. Si certains y prennent du bon temps, d’autres sont plutôt préoccupés à mettre certainement sur pied, leur stratégie de guerre. Une guerre perdue d’avance avec ce qui nous a été donné de voir à Abobo. Depuis lors, c’est avec la peur au ventre que les riverains sont contraints de partager désormais ces lieux de détente et de distractions avec leurs nouveaux ‘’colocataires’’. Si des riverains continuent de fréquenter ces endroits à leur corps défendant, les touristes, quant à eux, ont commencé à se faire rares pour éviter toutes agressions. Coup de tonnerre ! Ces miliciens le font à visage découvert, juste pour narguer et intimider ceux qui ne font pas partie du camp de Laurent Gbagbo, leur parrain. Faut-il le noter, au nombre de ces derniers, des mercenaires ont même affirmé qu’ils étaient payés pour défendre le ‘’pouvoir’’ de Gbagbo et donc prêts à donner leurs poitrines. « Vos FDS ne peuvent rien faire ; ils ont des femmes et des enfants .Alors que nous, sommes célibataires et sans enfants. » Entend-on dire dans leur rang.’’Où allons- nous dans ce pays ? Pourrait-on s’inquiéter. Quand on sait que les violations des Droits de l’Homme se font à outrance. Après les lieux de culte, ce sont les lieux touristiques qui sont les principales cibles de ces va-t-en guerre. Des graves violations qui risquent de mettre à mal, le tourisme ivoirien qui a du mal à décoller à cause des onze ans de turbulence dans notre beau pays. C’est donc le lieu d’attirer l’attention du gouvernement du RHDP sur la menace permanente dont sont victimes les touristes pour que la volonté du peuple ivoirien soit respectée en installant le Président Alassane Ouattara pour la délivrance et le bonheur de toutes les populations qui subissent les exactions de ces tyrans. Cet appel doit aussi tomber dans les oreilles des instances internationales. La Côte d’Ivoire a besoin d’un Président qui a la culture du respect de son peuple au point de se sacrifier pour lui, et non pour que le peuple le fasse pour lui. Car combien sont-ils, ces Ivoiriens qui ont donné leurs poitrines pour que le refondateur en chef, Gbagbo Laurent brigue la Magistrature Suprême. Ce peuple a besoin de se distraire ou se détendre pendant ces temps d’incertitude et de méfiance qui courent. Et, les ressources culturelles qui font de la Côte d’Ivoire, un pays de la sous –région envié de tous, ne doivent pas être souillées et détruites pour des problèmes politiques.

OPPORTUNE BATH


Achetez l'integralite de Le Mandat  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS