Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Politique

Crise ivoirienne : Les renseignements américains font mentir Sarkozy
Publié le lundi 17 janvier 2011   |  Le Temps


Le
© AP


Vos outils

IMPRIMER
height=28

PARTAGEZ
Le mensonge servi par Sarkozy au monde entier, surtout à Washington après le second tour de l’élection présidentielle commence à être rattrapé par la vérité.

Juste après le second tour de l’élection présidentielle qui a connu la victoire du Président Gbagbo, le jeune Président américain, Barack Obama s’est invité maladroitement dans le dossier ivoirien. En demandant au Président élu Laurent Gbagbo de céder le fauteuil à Alassane Ouattara, qui n’est pourtant pas le choix des Ivoiriens. Pourquoi l’a-t-il fait ? A-t-il été induit en erreur par le Président français, Nicolas Sarkozy, qui a décidé de choisir le Président de la Côte d’Ivoire à la place des Ivoiriens ? Ou alors a-t-il consacré à la mode occidentale qui consiste à parler d’une même voix face aux pays du Sud ? Tout est possible.

Dans tous les cas, Washington a été violemment bruillant envers le pouvoir ivoirien. Comme d’ailleurs Paris. Mais aujourd’hui, la vérité commence à rattraper le mensonge servi par la France au monde entier dans la crise ivoirienne. Aux Etats-Unis d’Amérique, Barack Obama commence à avoir une version de la crise ivoirienne, différente de ce qui lui a été dit par les
hommes de main de l’Elysée. C’est vrai qu’il y a l’action des chrétiens évangélistes qui commence à porter ses fruits. Mais il y a aussi les rapports de certains services de renseignements qui présentent de façon détaillée la vérité sur le deuxième tour de l’élection présidentielle. Parmi ces services, on cite l’action de la Cia dont les rapports de certains de ses agents à Abidjan a contribué à briser les chaînes de mensonges que Sarkozy a installé à Washington. En tout cas, les grandes oreilles américaines -basées à Abidjan et contrairement aux rapports orientés de l’Ambassadeur Philippe Carter III sur le dossier ivoirien-, exposent les faits avec les nombreux cas de fraudes qu’il y a eu dans le Nord au profit de Ouattara. On sait les Américains très pointilleux sur les questions constitutionnelles. Il est donc évident que le Président Laurent Gbagbo a été présenté comme le vainqueur de cette élection présidentielle. Ces vérités pourraient bientôt faire changer les choses. Surtout que Washington cherche désormais à savoir où se trouve la vérité dans la crise ivoirienne. A la vérité, Barack Obama s’est rendu à l’évidence qu’il a été berné par la France dans le dossier ivoirien. Presque exaspéré, il aurait confié à son entourage afro-américain que ce n’est pas sous son mandat que l’Afrique sera recolonisée. Le Président américain se convainc de plus en plus, du faux servi par son homologue français grâce à l’action de certains puissants pays africains, alliés à Gbagbo et qui sont de solides partenaires pour Washington. C’est à la vue de ce qui arrive que l’Ambassadeur Philippe Carter III s’est vu obligé de faire une sortie dans la presse la semaine dernière . Quasiment une première en Côte d’Ivoire, pour un diplomate américain qui se présente comme un opposant officiel du régime en place. Il est clairement su de tout le monde qu’il a été la cheville ouvrière de la mascarade qui a été servie à l’Hôtel du Golf par Youssouf Bakayoko. Le beau monde diplomatique abidjanais s’étonne avec
mépris que cet homme, Ambassadeur de la plus grande démocratie au monde, s’érige sans la moindre gêne, en conseiller politique de Ouattara. C’est lui qui donne désormais les stratégies à adopter. M. Carter voulait se dédouaner aux yeux de son Administration qui commence à voir un peu clair dans le dossier ivoirien.

Malheureusement pour lui, il s’est planté sur toute la ligne. En affichant un parti pris flagrant pour Ouattara et un mépris pour les autorités légales de la Côte d’Ivoire. Il risque d’être le bouc émissaire dans ce bourbier. Car dans ce dossier, le monde entier découvre, de plus en plus, ce qui s’est réellement passé en Côte d’Ivoire.

Guéhi Brence

gb08301660@yahoo.fr


Achetez l'integralite de Le Temps  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS