Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Politique

Sarkozy : une pâle copie d’Hitler est en gestation
Publié le lundi 17 janvier 2011   |  Le Temps


Nicolas
© Autre presse


Vos outils

IMPRIMER
height=28
REAGISSEZ

PARTAGEZ
Il aurait voulu être Hitler, il n’en a pas la trempe. Il avait voulu être Napoléon, il n’en a pas
l’audace. Il aurait voulu être de Gaulle, il n’en a pas les qualités requises. Il aurait voulu être
un Kennedy, il n’en a ni l’intelligence, ni le savoir… bref.

Il est tout, sauf ce qu’il a voulu être. Un leader dont le leadership a défaut de s’étendre sur le monde, aurait le mérite de couvrir l’Europe. Malheureusement, on n’est pas toujours ce qu’on aurait souhaité être. A défaut d’être ce qu’on voulait être, on est tout simplement ce qu’on est. Rien d’autre ; pas plus, pas moins.

– Sarkozy n’est que Sarkozy. Il n’a pas la taille de de Gaulle, donc il ne le sera pas. Il n’a pas
le ratio intellectuel de Pompidou, donc il ne peut l’être. Il n’a ni le raffinement, ni le pedigree
de Giscard, dont il n’appartiendra pas à la classe de cette noblesse française qui veut qu’une
particule «D» accompagne le nom de famille.

Il ne pourra pas non plus être Mitterrand, il n’a ni la prestance, ni la maîtrise de la fonction.
Il ne pourra non plus être Chirac, car il n’a ni la conviction, ni la détermination, ni la rage de
vaincre de l’homme.

Il ne sera que Sarkozy. Le petit Sarkozy, une pâle copie de Hitler car il n’est pas Aryen. Il n’a
ni les yeux bleus, ni la force de vaincre ou de convaincre.

Il restera toujours le fils d’immigré hongrois aux ambitions démesurées qui veut compter
parmi les grands de ce monde. Mais il ne restera que le crapaud de Jean de la Fontaine qui
voulait se faire aussi gros qu’un bœuf.

Il demeurera une pâle copie d’Hitler qui veut débarrasser l’Europe des Rom, des gens du
voyage, par convois vers des camps de concentration nouveaux.

Il veut nettoyer au kacher les banlieues françaises qui flambent, en les débarrassant des
Blacks, des beurs, des polygames, des excisés, des mosquées, pour faire de la France la belle
Rome antique.

Comme tous les gens petits en tout, il versera donc dans la démesure, en voulant faire de
l’Afrique occidentale, et particulièrement la Côte d’Ivoire, un fief à l’image du roi belge
qui possédait, à titre privé, le Congo. Il rêve de ressusciter, Savorgnan de Brazza, Treich la-
Pleine, Binger, Stanley.

Il rêve de les voir sillonner son domaine avec leurs casques de colonies, avec la soldatesque
aux chéchias rouges, portés dans des hamacs… Ses ambitions d’une Europe dominant ces
Jaunes, ces Noirs, ces basanés d’Arabe lui rongent l’esprit à tel point comme si sa tare
d’immigré qui lui colle à la peau comme un eczéma était un obstacle à la réalisation à ce
rêve.

Il voudrait voir à ses pieds la grande Allemagne, l’Angleterre la fille d’Albion. Puis se faire
couronner Roi de la France, traitant d’égal à égal avec les suzerains de l’Europe, du Japon, de

la Chine, et le Président des Usa.

Mais malheureusement, comme si l’absence du sang bleu de la royauté ne suffisait pas,
il n’a ni le talent politique de Mahatmat Gandhi (un Jaune), ni le charisme d’un Martin
Luther King (un Noir) , ni l’aura d’un Nelson Mandela, ces «peuples heureux» qui ne sont pas
rentrés dans l’Histoire vue et corrigée par Sarkozy.

Pauvre Sarkozy d’être à l’étroit comme un bébé dans ses nimbes dans une France qui ne lui
sied pas : sans talent, sans charisme, cherchant des marques qui ne viennent jamais.

Peut-être avec un peu plus de chance, il pourrait se hisser au rang d’un galonné comme
Pinochet pour mettre la Côte d’Ivoire au pas.

Ange-Marie Ibo DJêgba


Achetez l'integralite de Le Temps  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS