Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Politique

Côte d`Ivoire : des partisans de Gbagbo s`attaquent aux soldats de l`ONU assurant la sécurité du médiateur Raila Odinga
Publié le lundi 17 janvier 2011   |  Xinhua


Les
© Reuters


Vos outils

IMPRIMER
height=28

PARTAGEZ
Des groupes de jeunes se réclamant partisans de Laurent Gbagbo se sont attaqués lundi à Abidjan aux Casques bleus de l`ONU assurant la sécurité du médiateur de l`Union africaine, le Premier ministre kenyan Raila Odinga.

Selon des témoins, les pro-Gbagbo appelés « jeunes patriotes » se sont disposés le long de la voie menant à l`hôtel Pullman, où Raila Odinga arrivé quelques minutes plus tôt à l`aéroport d` Abidjan devait déposer ses valises.

Les manifestants ont violemment pris à partie le convoi des soldats onusiens qui venait à l`hôtel pour attendre M Odinga, obligeant les casques bleus à faire demi-tour. Le calme est revenu après que les forces de sécurité loyales à Laurent Gbagbo qui campaient au siège de la Banque centrale des Etats de l`Afrique de l`ouest (BCEAO) non loin de l`hôtel eurent tiré des coups de feu en l`air pour dissuader les manifestants.

M Raila Odinga, médiateur de l`Union africaine dans la crise post électorale ivoirienne, est arrivé peu avant 15 heures (heure locale) à l`aéroport d`Abidjan. Comme lors de sa première venue début janvier, il a été accueilli par le Premier ministre du gouvernement Gbagbo, Gilbert Aké Ngbo accompagné de son ministre des Affaires étrangères Alcide Djédjé.

M Raila Odinga devait établir son quartier général à l`hôtel Pullman, dans le quartier chic du Plateau, et se déplacer pour rencontrer successivement Laurent Gbagbo au palais présidentiel sous l`escorte des forces pro-Gbagbo, et ensuite Alassane Ouattara au Golf hôtel sous l`escorte des Casques bleus de l`ONU.

L`ONU a plusieurs fois dénoncé des attaques récurrentes des forces pro-Gbagbo contre ses troupes. Trois casques bleus avaient été « légèrement blessés » lors de tirs provenant « des deux côtés de la route » à Abobo, lors d`une patrouille à Abobo, fief de Ouattara. Au moins un véhicule de l`ONU avait été incendié par des partisans de Gbagbo jeudi dans un quartier d`Abidjan par une horde de jeunes.

La Côte d`Ivoire se trouve dans une impasse émaillée de violences meurtrières depuis le second tour de l`élection présidentielle à l`issue duquel Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara se sont tous deux proclamés président de la république.

Le Premier ministre kenyan Raila Odinga est à nouveau présent « pour quelques jours » à Abidjan afin de trouver une issue à l` imbroglio ivoirien.

LIENS PROMOTIONNELS