Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Politique

Cambriolage du siège du parti de Gnamien Konan - Des gros soupçons pèsent sur la Fesci
Publié le mardi 18 janvier 2011   |  Le Patriote


Le
© Abidjan.net


Vos outils

IMPRIMER
height=28

PARTAGEZ
Rien de répréhensible ne se passe désormais en Côte d`Ivoire sans qu`ils ne soient impliqués. Eux, ce sont les responsables de la nébuleuse Fédération Estudiantine et Scolaire de Côte d`Ivoire (FESCI). Leur dernier forfait, selon des sources, est le cambriolage perpétré, le 15 janvier dernier à Cocody- Sicogi Palmeraie (Riviera II, non loin du Super marché "King Cash", au siège de l`Union Pour la Côte d`Ivoire (UPRCI) du ministre de la Fonction publique et de l`Emploi, Gnamien Konan.

Nos sources se voulant formelles rapportent également que les objets volés dont 5 ordinateurs, 2 photocopieuses, 2 imprimantes, une bouteille de gaz, 2 réfrigérateurs, des ventilateurs, une télévision et des pagnes à l`effigie du parti et d`autres objets de valeur se trouveraient actuellement dans la chambre du Secrétaire général de la FESCI de la Cité universitaire de la Riviera II. Autre acte de vandalisme, les sources confirment que ce sont les Fescistes de cette cité universitaire qui auraient fait incendier, le 13 janvier dernier, un véhicule de l`ONUCI, par de jeunes gens qu`ils comptent présenter à l`opinion nationale et internationale comme des envoyés du RDR du Président Alassane Ouattara. Après avoir été instrumentalisés, par le régime de la refondation, pour détruire tout le système éducatif, les responsables de la Fesci se sont transformés en de véritables pillards sans éthique ni morale.

Jean- Antoine Doudou


Achetez l'integralite de Le Patriote  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS