Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Art et Culture

La Bibliothèque Nationale : Un patrimoine culturel qui se meurt
Publié le mercredi 19 janvier 2011   |  Le Mandat




Vos outils

IMPRIMER
height=28
REAGISSEZ

PARTAGEZ
Située dans la capitale économique de la Côte d’Ivoire, précisément à Abidjan-Plateau, la bibliothèque nationale, temple du savoir et de recherche par excellence, de par sa richesse en documentation, est confrontée à diverses difficultés depuis la crise politique, devenue une véritable gangrène pour la Côte d’Ivoire.

Définition du mot bibliothèque
’Biblio’’& ‘’Theque,’’ vient du grecque biblion qui signifie livre et du suffixe Theque qui veut dire, classement. La bibliothèque nationale est, un édifice public où sont reçus, rangés et conservés des ouvrages de tous genres. Notamment, des livres, revues, dictionnaires, etc. Les bibliothèques et les services d’informations jouent un rôle important dans l’accès aux ressources documentaires. Contrairement à la bibliothèque municipale qui est un service communal placé sous l’autorité du Maire et de son conseil, à l’exemple du ‘’bibliobus’’ que le premier Magistrat de la commune de Treichville, M. François Amichia, a offert à ses administrés, la bibliothèque nationale est sous tutelle du ministère de la Culture et de la Francophonie.

La Bibliothèque comme creuset d’informations
Son rôle est principalement axé sur la diffusion de multiples sources d’informations dans le seul but de faciliter l’apprentissage des élèves et autres populations en quête de documentation. Entres autres rôle, celui des bibliothèques est d’accompagner et de soutenir les activités d’enseignement et de recherche. Les livres étant des symboles de connaissance, l’on se rend tout de suite compte de l’importance de la lecture. La Bibliothèque Nationale de Côte d’Ivoire est une institution sous-tutelle du ministère de la Culture et de la Francophonie. Elle est un creuset d’informations pour toute personne assoiffée de connaissances et de culture. Pour ce faire, des opérateurs économiques dans leur souci de positionnement, ont investi dans la promotion de la culture. La bibliothèque nationale est un temple du savoir et de culture grâce à son inestimable richesse en documentation. Pour des promoteurs de spectacles et de manifestations, la Bibliothèque Nationale de Côte d’Ivoire est un partenaire incontournable dans la réalisation de tout idéal, pour une jeunesse en quête d’informations et de connaissances. Ce patrimoine, grâce aux alliances franco-ivoiriennes considérées comme un havre de paix est fourni en documentation. Aussi malgré les événements de novembre 2004, cet édifice n’a subi aucun dégât. Il continue bien au contraire, d’être fréquenté par les populations qui s’intéressent à la chose culturelle. Vue le fort taux de fréquentation.

Un patrimoine culturel à soutenir
La Bibliothèque Nationale est certes fréquentée par les populations. Mais a besoin d’être soutenue dans la fourniture en ouvrages tels : les livres, les dictionnaires, les encyclopédies etc. pour attirer davantage de visiteurs. Le soutien financier de partenaires européens, en 2006, avait permis à cet établissement de connaître un nouveau souffle. Pour rappel, de bonnes volontés avaient contribué à la réhabilitation de la Bibliothèque Nationale et à l’achat d’ouvrages. Malgré tous ces soutiens, l’on peut affirmer que beaucoup reste à faire pour que ce patrimoine culturel retrouve son lustre d’antan. Le bâtiment doit être entretenu ; de même que les livres et les documents méritent une bonne conservation pour leur permettre d’être remis en état. La préservation de nos mœurs et de notre culture passe nécessairement par l’entretien de nos différents joyaux architecturaux. A l’instar du Musée des Civilisations, la Bibliothèque Nationale est un patrimoine culturel, un creuset d’informations pour des populations en quête perpétuelle de savoir et de connaissances. L’exemple des partenaires et des sponsors européens doit être un signal fort pour nos intelligences africaines qui doivent contribuer à la pérennité de ce temple. En définitive, les populations devront être, à leur tour sensibilisées quant à l’utilisation des ouvrages.

OPPORTUNE BATH



Achetez l'integralite de Le Mandat  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS