Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Politique

La Suisse gèle les avoirs de Gbagbo et de Ben Ali
Publié le mercredi 19 janvier 2011   |  Reuters




Vos outils

IMPRIMER
height=28

PARTAGEZ
La Suisse a gelé mercredi les avoirs du président sortant ivoirien, Laurent Gbagbo, et de l`ancien chef de l`Etat tunisien, Zine ben Ali.

"Le Conseil fédéral (gouvernement) a décidé lors de sa réunion d`aujourd`hui de geler les fonds en Suisse de l`ex-président tunisien et de son entourage, avec effet immédiat", a dit la ministre des Affaires étrangères et présidente de la Confédération helvétique, Micheline Calmy-Rey lors d`une conférence de presse à Berne.

Le Conseil fédéral a également décidé de geler les avoirs de Laurent Gbagbo, qui se maintient au pouvoir en Côte d`Ivoire bien que la communauté internationale ait certifié la victoire de son rival Alassane Ouattara à l`élection présidentielle du 28 novembre dernier.

Ces décisions s`appliquent également à leur entourage, a déclaré Micheline Calmy-Rey. Aucun des deux pays n`a demandé d`entraide judiciaire à l`heure actuelle, a-t-elle ajouté. L`ordonnance, valable pour trois ans, entre en vigueur avec effet immédiat.

Micheline Calmy-Rey, qui est socialiste, a déclaré que "la Suisse veut éviter que (ses) centres financiers servent à dissimuler illégalement des fonds" publics détournés.

Ces dernières années, la Suisse s`est employée à améliorer son image et à faire oublier qu`elle a pu être un havre pour les fonds de certains autocrates.

Le Conseil fédéral a déjà pris des mesures de gel des avoirs détenus dans des banques suisses par des dirigeants déposés comme l`ancien président philippin Ferdinand Marcos et l`ancien président nigérian Sani Abacha.

LIENS PROMOTIONNELS