Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Politique

Non-paiement des indemnités au ministère des mines : Augustin Kouadio Komoé clarifie tout
Publié le samedi 22 janvier 2011   |  Le Temps




Vos outils

IMPRIMER
height=28
REAGISSEZ

PARTAGEZ
A l’initiative des responsables syndicaux du ministère, M. Kouadio Komoé Augustin, ministre des Mines et de l’Energie, a rencontré mercredi, à son cabinet sis, 15e étage de l’immeuble Sciam, le Syndicat national des agents du ministère des Mines et de l’Energie de Côte d’Ivoire (Synammeci).

Cette rencontre a été l’occasion au ministre de marquer sa désapprobation face aux accusations portées contre lui et certains collaborateurs, du détournement de la somme de près de 100 millions de Fcfa. Somme destinée au paiement d’indemnités aux agents. Au cours de cette rencontre, le ministre a aussi fait mention d’une lettre de .protestation adressée au Premier ministre Aké N’Gbo.

Face donc à de telles allégations mensongères, Augustin Kouadio Komoé n’est pas allé du dos de la cuillère pour dire ses vérités et fustiger le comportement malsain des dirigeants de ce syndicat.

Rappelant à ses interlocuteurs que les règles syndicales obéissent à des normes, le ministre a indiqué qu’autant la lutte syndicale confère des droits aux syndicalistes, autant elle leur impose également des obligations. C’est pourquoi, il invite chacun à se mettre résolument au travail et à cesser de proférer des propos diffamatoires, des offenses inutiles et autres affirmations gratuites. Au sujet des indemnités qui font couler beaucoup d’encre et de salive, Le ministre s’est voulu rassurant: «Aucune somme d’argent n’a été détournée», a-t-il dit. Il précise qu’en ce qui concerne les appontements de la société Puma d’un montant de 38 millions de Fcfa, le ministère n’a perçu que 20 millions de Fcfa seulement. Cette somme, dira-t-il, a été redistribuée aux agents avant les fêtes de fin d’année. Le reliquat d’un montant de 18 millions de Fcfa, selon lui y servira à couvrir les frais de contrôle sur les installations de ladite société. Quant aux appontements de 46 millions de Fcfa, attendus de la Petroci, le ministre souligne qu’un chèque a été émis à cet effet au nom de la régie du ministère. Au regard des précisions apportées par le premier responsable du département des Mines et de l’Energie, les responsables syndicaux, notamment le Secrétaire général Goué Guy Pacôme s’est excusé pour tous les désagréments causés. Sur les autres questions soulevées par ses hôtes, le ministre Augustin Kouadio Komoé, s’est dit ouvert et disposé à les examiner en vue d’apaiser le climat de tension qui règne au sein de son département. Au terme de cette rencontre, il a été convenu, de la tenue de réunions mensuelles avec les deux parties pour mieux aborder les différents problèmes du ministère.

Joseph Atoumgbré
attjoseph@yahoo.fr


Achetez l'integralite de Le Temps  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS