Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Politique

Retrait d`accréditation de l`ambassadeur de France par Gbagbo sans effet (Paris)
Publié le samedi 22 janvier 2011   |  AFP


France
© Autre presse par DR
Photo d`archives


Vos outils

IMPRIMER
height=28

PARTAGEZ
PARIS - La décision de Laurent Gbagbo, président ivoirien proclamé mais non reconnu par Paris, de mettre "fin à l`accréditation" samedi de l`ambassadeur de France en Côte d`Ivoire est "dépourvue de tout effet juridique", a déclaré le ministère des Affaires étrangères.
"La déclaration de Laurent Gbagbo à l`endroit de l`ambassadeur de France,
Jean-Marc Simon, est considérée par la République française comme nulle, non
avenue et dépourvue de tout effet juridique", a-t-il déclaré dans un
communiqué.
Le porte-parole de Laurent Gbagbo avait annoncé plus tôt dans la journée
qu`il avait été "mis fin à l`accréditation" samedi de l`ambassadeur de France
en Côte d`Ivoire. "Il est maintenant considéré comme un sans-emploi, un
citoyen français, ordinaire, qui n`est plus pour nous un interlocuteur", avait
dit Ahoua Don Mello.
Il avait précisé qu`une "note verbale du ministère (français) des Affaires
étrangères" leur avait signalé qu`"ils avaient accrédité Ali Coulibaly comme
ambassadeur de Côte d`Ivoire en France", en référence à l`ambassadeur nommé
par Alassane Ouattara, l`autre président proclamé à l`issue du second tour de
l`élection le 28 novembre et reconnu par la communauté internationale.
"Comme le reste de la communauté internationale, la France reconnaît sans
réserve M. Ouattara comme président de la République de Côte d`Ivoire", a
souligné le Quai d`Orsay. Paris, a-t-il ajouté, "reconnaît la légitimité des
déclarations faites par son gouvernement ou au nom de son gouvernement".
"A l`inverse, a dit le ministère, les positions et déclarations
prétendument faites au nom de la Côte d`Ivoire par ceux qui ne tirent pas les
conséquences des résultats des élections présidentielles sont jugées illégales
et illégitimes par la France".

LIENS PROMOTIONNELS