Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Politique

Manifestations: La France remerciée ou critiquée lors de manif pro-Gbago et pro-Ouattara
Publié le dimanche 23 janvier 2011   |  AFP


Des
© Reuters


Vos outils

IMPRIMER
height=28
REAGISSEZ

PARTAGEZ
PARIS - Des partisans d'Alassane Ouattara, reconnu président ivoirien par la communauté internationale, et d'autres soutenant le chef de l'Etat sortant Laurent Gbagbo qui affirme avoir été reconduit, ont manifesté séparément dimanche à Paris pour remercier ou critiquer la France.
Comme la quasi-totalité de la communauté internationale, la France soutient
M. Ouattara, déclaré vainqueur par la commission électorale de la
présidentielle de l'automne. De son côté M. Gbagbo, déclaré gagnant par le
Conseil constitutionnel, s'estime président légitime et refuse de quitter le
pouvoir.
Les manifestations parisiennes, qui ont réuni quelques centaines de
personnes, ont été organisées alors que M. Gbagbo a décidé samedi de retirer
l'accréditation de l'ambassadeur français à Abidjan, Jean-Marc Simon, en
réplique à la décision le 12 janvier de la France d'entériner la nomination
par M. Ouattara d'un nouvel ambassadeur ivoirien à Paris, Ali Coulibaly.
Quelque 400 partisans de M. Gbagbo (selon la police) se sont réunis place
de la Nation en s'en prenant au président Nicolas Sarkozy, scandant "Sarkozy
assassin" ou "On va installer Gbagbo".
"Sarko, la souveraineté ne se négocie pas. Sarko, la Côte d'Ivoire n'est
pas une sous-préfecture française. Sarko, respecte notre Constitution", disait
une pancarte alors que le camp Gbagbo accuse régulièrement Paris de s'ingérer
dans les affaires de la Côte d'Ivoire.
"Tous les pays africains (ex-colonies françaises) vont suivre l'exemple de
la Côte d'Ivoire en quittant le néocolonialisme", a déclaré à l'AFP un des
organisateurs, Victor Achy, qui se présente comme porte-parole des partisans
de Laurent Gbagbo en France.
A l'autre bout de la capitale, place du Trocadéro, quelque 200 partisans de
M. Ouattara (selon les organisateurs et un photographe de l'AFP) se sont
réunis à l'appel de l'Association pour la défense de la démocratie et des
libertés (ADDL) et du Rassemblement des houphouétistes pour la paix en Côte
d'Ivoire (RHDP) pour "remercier" la France de son soutien.
"Merci Sarkozy", "Alassane Ouattara seul président", ont-ils scandé.
"Nous manifestons pour soutenir Ouattara et remercier la France d'avoir
légitimé ce que le peuple ivoirien a décidé en reconnaissant Ouattara et en
acceptant d'accréditer l'ambassadeur de Côte d'Ivoire qu'il a nommé", a
déclaré à l'AFP Diomande Adama, président de l'ADDL.

LIENS PROMOTIONNELS