Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Politique

Institut Pasteur de Cote D’ivoire : Le ministre Kata Kéké prend la «température» de l’établissement
Publié le lundi 24 janvier 2011   |  Le Temps




Vos outils

IMPRIMER
height=28
REAGISSEZ

PARTAGEZ
La benjamine des Instituts pasteur, l’Institut pasteur de Côte d’Ivoire (Ipci), créé en 1972, a reçu le mercredi dernier, la visite du ministre de la Recherche scientifique, Kata Kéké qui a justifié ce déplacement en ces termes : «Ayant visité le Cnra, le Cnro, le Centre suisse, il n’est pas normal qu’on ne vienne pas ici». A l’antenne de Cocody, le ministre s’est réjoui de l’engagement des travailleurs, tout en leur renouvelant sa confiance. Pour lui, chacun a sa place dans la réflexion qu’il compte mener pour voir l’orientation à donner à la recherche scientifique. «Si on fait bien marcher le couple recherche et développement, a insisté le ministre, la Côte d’Ivoire va entrer dans la modernité». Pour ce faire, il envisage d’organiser un séminaire sur la recherche en Côte d’Ivoire qui, pense-t-il, va déboucher sur une loi d’orientation sur la recherche. A cet effet, il a affirmé que l’institut pasteur sera d’un grand secours à cause de son expérience internationale. Il a exhorté les travailleurs à continuer à être généreux dans l’effort, loin des cocons politiques. Car, dira-t-il, «la Science n’a pas de patrie. La patrie de la science, c’est d’embrasser l’humanité tout entière». Pour sa part, Pr Faye Kété, Responsable suivi et évaluation, a au nom de l’établissement fait « voyager » le ministre et sa délégation au cœur de l’Institut. Entre autres points forts, elle a noté la vitalité des équipes de recherches et les compétences et savoir-faire dans une grande majorité des domaines de la santé publique. Des avancées qui cachent difficilement des plaies structurelles, telle que la faiblesse des plateaux techniques. Mais aussi, des difficultés scientifique et communicationnelle. Cap a été mis après sur le site d’Adiopodoumé, sur la route de Dabou. Là, le ministre a visité les cinq (5) départements, à savoir, les départements Environnement et Santé, celui de Technique et Technologique, la Plate-forme, la Biobanque et le département Virus épidémique. Au terme de cette visite, Dr Kata Kéké a livré ses sentiments à la presse : «J’ai été très impressionné, a-t-il laissé entendre. Je suis impressionné par la qualité des chercheurs, par leur engagement. Je suis impressionné pour la diversité de la recherche (…). Enfin, nous avons été impressionnés parce que la recherche qui se fait est pratique, elle n’est pas exclue des domaines de la santé publique. Nous retenons que l’Institut pasteur est au travail. Les agents sont prêts à rentrer dans cette politique d’interdisciplinarité que nous souhaitons pour l’ensemble de la recherche en Côte d’Ivoire».

Tché Bi T. zanbi05641405@yahoo.fr


Achetez l'integralite de Le Temps  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS