Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Économie

Ouattara veut le boycott des exportations de cacao ivoirien
Publié le lundi 24 janvier 2011   |  Reuters


Travaille
© Reuters par DR
An Ivorian worker fills a bag with cocoa beans on January 18, 2011 at the Port of Abidjan where 80% of Ivory Coast`s exports transit. EU-registered ships have been barred from dealing with Ivory Coast`s main cocoa ports in line with sanctions over the nation`s controversial November presidential poll, an EU diplomat said today. The European Union last weekend slapped sanctions on outcast incumbent leader Laurent Gbagbo and 84 of his associates, as well as 11 economic entities in the world`s top cocoa producer.


Vos outils

IMPRIMER
height=28
REAGISSEZ

PARTAGEZ
Alassane Ouattara, dont la victoire à la présidentielle ivoirienne a été reconnue par les Nations unies, a appelé dimanche à boycotter pendant un mois les exportations ivoiriennes de cacao pour tenter de contraindre le président sortant Laurent Gbagbo à quitter le pouvoir.

Quiconque ne respectera pas cette interdiction sera passible de sanctions, a déclaré dans un communiqué le gouvernement Ouattara, qui est retranché dans l'hôtel du Golf d'Abidjan sous la protection de casques bleus.

Cet appel au boycott à partir de lundi est la dernière tentative en date pour tenter de contraindre Laurent Gbagbo à renoncer à la présidence en asséchant les revenus de son gouvernement, qui a affirmé dimanche qu'il trouverait les moyens de contourner les sanctions économiques prises pour le forcer à partir.

La Côte d'Ivoire est le premier producteur mondial de cacao.

Dans son communiqué, le gouvernement Ouattara déclare que les fèves sur lesquelles des taxes ont déjà été versées seront exclues de cette interdiction mais que le processus d'enregistrement dans les ports des livraisons destinées à l'exportation serait suspendu.

On ignore cependant dans quelle mesure le commerce du cacao sera affecté car Laurent Gbagbo contrôle toujours les principales institutions du pays, dont les ports et l'armée.

Un exportateur de cacao a indiqué qu'il comptait procéder comme à l'accoutumée lundi matin en attendant des éclaircissements demandés à l'administration Ouattara.

LIENS PROMOTIONNELS