Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Économie

Gandhour contre Sivop : Le match des créateurs de beauté
Publié le lundi 24 janvier 2011   |  Le Journal De L'Economie




Vos outils

IMPRIMER
height=28
REAGISSEZ

PARTAGEZ
La Nouvelle parfumerie Gandour (NPG) et la Société Ivoirienne de Parfumerie (SIVOP), sont les deux têtes de liste en matière de cosmétique en Côte d’Ivoire. Appartenant tous deux à des expatriés, les deux se livrent une bataille sans merci pour asseoir leur hégémonie sur le marché ivoirien. Chacun possède des atouts mais le match semble équilibré.

L’histoire de la parfumerie Gandhour sur le sol ivoirien commence en 1976 avec le lancement des travaux de construction de son usine de cosmétique, après avoir conquis le Sénégal. C’est le 8 novembre 1977, que l’usine, sise à la zone industrielle de Yopougon est inaugurée. Cela fait donc 33 ans que cette société s’est mise au service de la beauté à l’ivoirienne. Sivop quant à elle totalise moins d’années de présence en Côte d’Ivoire. Elle a en tout 24 ans d’activité. En effet, c’est autour de 1986 que l’usine qui se trouve également dans la même zone industrielle a été mise en activité pour la première fois. Depuis lors la Sivop n’a cessé d’étendre ses activités à partir de la Côte d’Ivoire. A la tête de cette grande société se trouve Ali Hojeij tandis que la famille Gandour est propriétaire de la Nouvelle parfumerie Gandour. Le Directeur Géneral actuel est Mahmoud Abdallah Gandour. Cette dernière a pour slogan « la marque de beauté » tandis que chez Sivop on parle de « la beauté sans limite ».

Par Marius Nouza
nouzatresor@yahoo.fr


Achetez l'integralite de Le Journal De L'Economie  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS