Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Art et Culture

Télé Côte d’Ivoire : Les premiers signaux reçus
Publié le lundi 24 janvier 2011   |  Nord-Sud




Vos outils

IMPRIMER
height=28
REAGISSEZ

PARTAGEZ
Après le lancement de « Radio Côte d’Ivoire, la voix du rassemblement », il y a quelques mois, une télévision proche du président démocratiquement élu, Alassane Ouattara, « Télé Côte d’Ivoire » a émis ses premiers signaux, samedi.

Enfin ! Les Ivoiriens seront au même niveau d’information. Les premiers signaux de Télé Côte d’Ivoire (Tci) ont été reçus, samedi et dimanche, dans plusieurs communes de la capitale économique ivoirienne, Abidjan. Des habitants de Treichville, Adjamé, Yopougon, Koumassi, Cocody, Marcory, Bingerville, pour les témoignages que nous avons recueillis, ont confirmé avoir visualisé des images de la nouvelle chaîne de télévision nationale. « Nous avons capté, samedi, les images à partir des 182 Mégahertz à la Riviera entre 14h et 15h. On pouvait voir en grand caractère le logo de la chaîne (Tci) sur l’écran et lire en dessous ‘’Télé Côte d’Ivoire ’’. La musique ‘’Adosolution’’ était en fond sonore. Il y avait toutefois de la neige sur les images. Mais, il est bon de noter que nous ne disposons pas d’antenne extérieure », a indiqué C.E. D’autres habitants de ce quartier ont pu suivre plus tard, des émissions sur la chaîne. « Moi, j’ai regardé samedi, une interview du ministre de l’Intérieur (Hamed Bakayoko), réalisée par Brou Aka Pascal. Mais la télé a été coupée après », indique A. Bakary. A Treichville, plusieurs personnes corroborent l’information. « Nous avons regardé la chaîne quelques minutes. Après ç’a été brouillée », souligne F. Kouamé. Les images étaient plus visibles dans la commune du maire Amichia François. Mais, certaines personnes ont regretté l’absence de son. Jointe, une source proche du samedi authentifie les affirmations. « C’était juste pour des essais », nous a-t-elle confié. Et de donner un aperçu de ce qui attend les téléspectateurs. « Il y aura déjà les émissions Etat de droit, dont le premier invité a été Hamed Bakayoko, Les solutions pour la Côte d’Ivoire qui revient sur le programme de gouvernement du chef de l’Etat, des débats et des journaux télévisés », a-t-elle ébauché. Si certaines personnes ont « eu la chance » de recevoir le signal, nombreux sont les Ivoiriens qui n’ont pas réussi à se calibrer sur la chaîne qui défraie déjà la chronique. La population d’Abobo qui attend impatiemment cette source d’information, ne figure malheureusement pas parmi ces privilégiés. Plusieurs raisons peuvent justifier cette absence d’image de Télé Côte d’Ivoire dans la commune la plus peuplée du pays et les autres quartiers d’Abidjan. D’abord, la télé était en phase de test avec un très faible signal. Ensuite, de nombreuses personnes ne possédant pas d’antennes extérieures ont des difficultés à capter la fréquence. Enfin, certains postes téléviseurs (vieux), de part leur puissance n’arrivent pas à recevoir le signal. La méthode de recherche est simple. Il s’agit d’entrer dans le menu à partir de la télécommande ou des boutons sur l’appareil. Aller dans canal ou chaîne (manuelle ou automatique) et lancer la recherche. Lorsque la gamme est trouvée, il faudra l’enregistrer avant de sortir. Cette nouvelle est bien perçue par de nombreux Ivoiriens épris de paix et de l’expression démocratique, privés de l’information juste depuis la caporalisation de la télévision nationale par Laurent Gbagbo et les caciques de son clan soutenus par une fraction de l’armée, de miliciens et mercenaires, après sa défaite au second tour de l’élection présidentielle.


Sanou A.


Achetez l'integralite de Nord-Sud  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS