Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Politique

Les cadres de Gbonné répondent à Dosso Charles Rodel : « Le peuple Toura a porté son choix sur Alassane Ouattara »
Publié le mardi 25 janvier 2011   |  L'expression




Vos outils

IMPRIMER
height=28
REAGISSEZ

PARTAGEZ
Dans le journal télévisé de la Rti du vendredi 21 janvier, une délégation des populations Toura de la sous-préfecture de Gbonné, avec à sa tête le secrétaire d’Etat chargé des victimes de guerre dans le gouvernement illégal et illégitime de M. Aké N’Gbo a été reçue par Simone Gbagbo, l’ex-Première dame de Côte d’Ivoire.

L’association des cadres Toura de la diaspora s’insurge contre cette démarche inappropriée dans ce climat de tension sociopolitique très accru et où il revient à chacun de comprendre la pleine mesure et la portée des actes qu’il pose. C’est avec étonnement que la diaspora et le peuple ont regardé sur le petit écran ces individus qui n’ont aucun lien avec Gbonné. Les cadres, joints par téléphone tant à Abidjan qu’à l’intérieur de la Côte d’Ivoire, ne reconnaissent pas ce groupe. Cela est d’autant vérifié que le journaliste, dans son commentaire, a pris le soin de ne pas signifier le nom d’un seul représentant de ce groupe de personnes qui a fait le déplacement.

La nomination de M. Dosso Charles Rodel au poste de secrétaire d’Etat chargé des victimes de guerre ne doit pas être un prétexte rêvé pour aller contre la volonté et l’aspiration des braves populations Toura qui, comme un seul homme, ont voté massivement pour l’actuel président de la République de Côte d’Ivoire, SEM Alassane Ouattara.

Les chiffres officiels de la circonscription électorale de Gbonné sont édifiants parce que le projet de société du candidat du Rhdp, Alassane Ouattara, ainsi que son programme de gouvernement sont en parfaite harmonie avec les aspirations du peuple Toura. A savoir opérer le progrès au quotidien aussi bien pour les Toura que pour tous les Ivoiriens partout où ils se trouvent.

Nous sommes persuadés que le groupe à la base de cette rencontre n’est nullement représentatif des aspirations profondes des Toura et, par conséquent, nous affirmons ne pas nous reconnaître dans leurs propos et agissements.

Nous regrettons, par ailleurs, que certains de nos parents rôdent encore autour de la dépouille de ce qui est convenable d’appeler à juste titre, l’ex-République incarnée par l’ex-Première dame, Simone Ehivet Gbagbo, pour se sentir utile à ses yeux.

L’association des cadres Toura de la diaspora tient à rappeler à ses parents que leur volonté sera respectée et que celui qu’ils ont choisi pour diriger la Côte d’Ivoire est déjà au travail et aura bientôt tous les leviers du pouvoir afin d’accomplir ce qu’il leur a promis.

En revanche, nous tenons à préciser à M. Dosso Charles Rodel que le peuple Toura est un peuple travailleur et courageux. Ce peuple n’a pas eu à tendre la main à qui que ce soit malgré le lourd tribut qu’il a subi du fait de la crise. On déclarerait volontiers le département « zone sinistrée » que personne n’aurait rien à redire, mais le peuple vit et respire la grande forme. Il faut éviter de le confondre à des mendiants d’un autre âge qui rasent encore les murs des fossoyeurs de la République.

Pour conclure, et au nom des cadres Toura de la diaspora, j’encourage nos braves parents à ne pas perdre de vue l’objectif principal pour lequel ils ont massivement donné leurs voix au candidat du Rhdp, Alassane Ouattara. A savoir opérer un changement qualitatif à la tête de l’appareil d’Etat afin de leur assurer le développement et le progrès qu’ils attendent depuis longtemps.
Que Dieu nous garde tous.

Fait à Londres, le 22 janvier 2011

Honoré Zoh
Président de l’association des cadres Toura de la diaspora.


Achetez l'integralite de L'expression  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS