Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Politique

Poussé à la démission : Dacoury-Tabley montre la voie à Gbagbo
Publié le mardi 25 janvier 2011   |  Nord-Sud




Vos outils

IMPRIMER
height=28
REAGISSEZ

PARTAGEZ
Et si l'option de la démission choisie par Philippe-Henri Dacoury-Tabley, était un message envoyé à son ''frère'' Laurent Gbagbo ? C'est du moins l'analyse que risquent certains observateurs de la scène politique ivoirienne.

Selon des observateurs de la scène politique ivoirienne, Philippe-Henri Dacoury-Tabley montre ainsi la voie à suivre à son ''frère'', Laurent Gbagbo. Objet des mêmes pressions de la part de la communauté internationale qui l'invite à céder le palais présidentiel à Alassane Ouattara, vainqueur de l'élection présidentielle du 28 novembre dernier, celui-ci continue de s'accrocher au pouvoir.

Pourtant, presque sur un scénario identique, le recours à une décision extrême à son encontre est inscrit dans l'agenda des chefs d'Etat africains qui se réunissent le 30 janvier prochain, à Addis-Abeba, en Ethiopie. Mais bien plus que cette réunion de l'Union africaine, c'est un départ forcé du pouvoir qu'il doit affronter. Une solution de dernier choix qui ne sera pas sans conséquence car, s'il est vaincu, il y a de fortes chances qu'il soit traîné devant les tribunaux internationauartir pour garder son honneur sauf. Telle semble être la voie choisie par le gouverneur de la Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Bceao), Philippe-Henri Dacoury-Tabley qui a préféré jeter l'éponge. Amer, parce que mis en minorité, il a choisi, sagement, de démissionner au terme de la réunion des chefs d'Etat, tenue, samedi dernier à Bamako, au Mali. Même si dans le fond, tout le monde s'accorde à dire qu'il n'a pas résisté à la pression des chefs d'Etat, la décision de l'ancien gouverneur apparaît plus sage que la solution du limogeage qui se profilait à l'horizon et à laquelle il n'aurait pas échappé. En effet, toute résistance de ce haut-cadre de la Bceao, réputé proche de Laurent Gbagbo, aurait sans doute contraint les chefs d'Etat à recourir à cette solution extrêmement humiliante.

M. Dossa


Achetez l'integralite de Nord-Sud  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS