Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Politique

Prétendus soutiens des Etats Africains à Gbagbo : Les grotesques mensonges du clan LMP
Publié le mardi 25 janvier 2011   |  Le Patriote




Vos outils

IMPRIMER
height=28
REAGISSEZ

PARTAGEZ
Des fragments de discours sur la crise postélectorale, de chefs d’Etats africains, sortis de leur contexte d’énonciation et malencontreusement commentés, avec la claire idée de donner dans l’intox. C’est à cet exercice que s’est livré le quotidien pro-Gbagbo, Notre Voie, dans sa publication de samedi et dimanche. Une façon très fâcheuse de trouver quelques soutiens factices à un homme diplomatiquement et politiquement isolé sur la scène mondiale et frappé par une panoplie de sanctions. Le quotidien bleu dans sa quête a produit une liste, pour le moins, bien maigre pour prétendre dire que « la révolte gagne toute l’Afrique ». De cette liste de pays africains qui seraient de probables soutiens du candidat malheureux du second tour de la présidentielle du 28 novembre dernier, le confrère énumère : l’Angola, La Libye, le Ghana, la Guinée équatoriale, le Cap Vert, l’Afrique du Sud et la Gambie. En réalité pour ce qui est des soutiens à un ennemi de la démocratie, il n’en existe presque pas et en Afrique la trompette de l’unanimité pour Ouattara est presque cinglante pour le dictateur des Lagunes. La position officielle de tous les Etats cités plus haut est connue. Tous, condamnent le hold-up électoral de Gbagbo. Plus surprenant, reste les arguments mis en avant par le confrère pour étayer sa démarche : des commentaires de bribes de discours de chefs d’Etat africains réorientés à dessein pour faire croire à de probables soutiens. Une question. Pourquoi les représentants de ces différents pays ont-ils brillé par leur absence à l’investiture du putschiste Laurent Gbagbo ? Pis, tous les pays cités sont de la CEDEAO ou de l’UA. La position de ces instances africaines n’a encore variée d’aucun iota sur le hold-up électoral dont s’est rendu coupable Gbagbo. Malgré le lien préférentiel d’amitié qui lie le président sortant au président Eduardo Dos Santos d’Angola, ce dernier reste bien méfiant et douteux sur les arguments avancés par Gbagbo et les siens. A preuve, il précise lors de sa rencontre avec l’émissaire Cap Verdien en Angola qu’«aux termes de la loi électorale, le Conseil Constitutionnel devrait recommander la réorganisation de nouvelles élections dans un délai de 45 jours, mais il n’a pas agi ainsi, et a donné la victoire à un autre candidat ». Avouons que, c’est un désaveu cinglant pour le Conseil Constitutionnel dont l’unanimité se fait sur le fait qu’il s’est fourvoyé dans cette Affaire. Pedro Pirès du Cap- Vert, Yayi Boni du Bénin peuvent-il être des soutiens invétérés de Gbagbo et conduire la délégation des émissaires de l’UA et de la CEDEAO qui sont venus sommer Laurent Gbagbo de quitter le Palais présidentiel d’Abidjan ? La réponse est objectivement non.

Pour ce qui est du président sud africain Jacob Zuma, il fait partie des chefs d’Etat qui, dès les premières heures de cette crise postélectorale a ouvertement tancé, menacé et sommé Laurent Gbagbo de respecter le verdict des urnes. La dernière sortie du Chef de la Nation arc-en-ciel qui jure un peu avec sa prise de position et du au rapport biaisé produit par Thabo Mbeki qui, on le sait, pour des raisons que lui seul connait, a un faible pour Gbagbo. Quant au Ghana, sa position est officiellement connue, Atta Mills contribue activement à l’envoi de soldats devant former le contingent de l’ECOMOG. Le soutien officiel, pour l’heure, au putschiste Laurent Gbagbo reste le président Gambien Yaya Jammeh, qui a dépêché son ministre des Affaires étrangères, Dr. Mamadou Tangara, à Abidjan pour dire que « la Gambie s’oppose à tout autre moyen dans la résolution de la crise que le dialogue ». Or là, ses pairs chefs d’Etat d’Afrique ont presque bouclé sinon accordé leurs violons sur l’intervention militaire pour déloger Gbagbo.

Moussa Keita


Achetez l'integralite de Le Patriote  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS