Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Politique

Défense de la nation Ivoirienne : Gbagbo comme Moïse
Publié le mercredi 26 janvier 2011   |  Le Temps


Election
© Ivoire-Presse par DR
Dimanche 3 octobre 2010. Bouaké. Le président Laurent Gbagbo rencontre les populations au stade municipal de Bouaké


Vos outils

IMPRIMER
height=28

PARTAGEZ
Le mouvement des pratiquants du Bouddhisme de Nichiren Daïshonin, conduit par Christ-Tamaya, réincarnation de Jésus Christ, a tenu hier mardi 25 janvier 2011, un point de presse sur: «Les causes fondamentales et spirituelles de la crise ivoirienne et leurs résolutions». L’occasion était bonne pour le mouvement des pratiquants bouddhistes de dire leur part de vérité à travers ce point de presse. Depuis 2000, la Côte d’Ivoire vit une crise profonde dont les origines semblent selon le réincarné Christ-Tamaya, difficile à expliquer. Le messie Christ-Tamaya a soutenu que les Ivoiriens s’interrogent et n’arrivent pas à comprendre ce qui leur arrive. Qu’ont-ils fait pour subir un tel sort ? Pourquoi Alassane Ouattara les fait-il tant souffrir et que le monde entier se dresse-t-il contre eux ? Pourquoi le grand Ouest est-il massacré ? Autant d’interrogations qui viennent troubler les Ivoiriens en ces temps très difficiles. Pourtant on fait croire aux Ivoiriens qu’ils sont un peuple élu de Dieu. Pour Christ-Tamaya, un problème quel qu’il soit, résulte de la combinaison d’une cause interne et d’un facteur externe. C`est-à-dire, lorsqu’une personne souffre, sa souffrance provient à la fois de ce qu’elle a fait (la cause interne), et de ce qu’on lui a fait (la cause externe). C’est ce qu’on appelle la relation de causalité. Pour mieux faire comprendre la vie antérieure des Ivoiriens et pourquoi le grand Ouest subit le plus lourd tribut à cette guerre, le réincarné a soutenu que la Côte d’Ivoire est la nouvelle Jérusalem, parce que c’est le pays que Dieu a choisi pour le retour du Christ. Pour lui, le peuple de la Côte d’Ivoire est la réincarnation du peuple d’Israël et les ressortissants du grand Ouest sont les Juifs. Le messie a déclaré que c’est ce peuple qui s’est révolté contre Moïse dans le désert et qui a crucifié Jésus. Les Ivoiriens selon le messie ont commis le crime de l’opposition à la loi dans leur vie passée. Le Président Gbagbo est donc la réincarnation du prophète Moïse qui est revenu dans cette vie selon la démonstration de la réincarnation de Christ, pour sauver son peuple. Dans la même veine, Alassane devient quant à lui, la réincarnation de Pharaon le roi d’Egypte. Il est revenu dans cette vie pour régler ses comptes à Moïse. Alassane Ouattara selon toujours la réincarnation de Christ, éprouve des difficultés pour diriger la Côte d’Ivoire parce que Dieu ne lui a pas confié la mission dans cette vie actuelle de sauver les Ivoiriens.

Jean-Baptiste Essis


Achetez l'integralite de Le Temps  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS