Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Politique

Ambassade de Côte d’Ivoire à Paris - S.E.M. Ally Coulibaly prend possession de ses bureaux
Publié le mercredi 26 janvier 2011   |  Nord-Sud




Vos outils

IMPRIMER
height=28
REAGISSEZ

PARTAGEZ
Le nouvel ambassadeur de Côte d'Ivoire à Paris, Ally Coulibaly est entré, hier, en possession de ses bureaux, non sans peine. Son prédécesseur, Pierre Kipré, à la solde de Laurent Gbagbo, a continué à faire de la résistance.

Le nouvel ambassadeur de Côte d'Ivoire près la France, nommé par le président, Alassane Ouattara, a pris possession, hier, de l'ambassade ivoirienne à Paris. Mais, il a dû avoir recours aux services d`un serrurier pour faire ouvrir le bâtiment hermétiquement fermé par l'ancien ambassadeur, Pierre Kipré. « Je suis très heureux de pouvoir prendre mes fonctions, de pouvoir faire le travail pour lequel j`ai été nommé par Alassane Dramane Ouattara, le président de la République. Je suis désormais l`ambassadeur de la Côte d`Ivoire en France », a déclaré M. Coulibaly, escorté par une bonne dizaine de militants du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp). « C`est un acte important après mon agrément par le gouvernement français. C`est symbolique en raison des liens que nous avons avec la France. Notre ambassade ne reflète pas l`image de la Côte d`Ivoire nouvelle mais celle que Laurent Gbagbo nous laisse, une Côte d`Ivoire détruite, qui
souffre », s'est-il empressé d'ajouter. Cette prise de fonction marque, à coup sûr, un autre tournant dans le bras de fer autour du fauteuil présidentiel entre le président élu, Alassane Ouattara et l'ancien, Laurent Gbagbo, qui refuse de quitter le pouvoir. Elle marque aussi un tournant dans les relations franco-ivoiriennes dans la mesure où la nomination d'Ally Coulibaly avait conduit le week-end dernier, Laurent Gbagbo, à révoquer l'ambassadeur de France en Côte d'Ivoire, Jean-Marc Simon. Immédiatement, Paris avait jugé cette décision prise par le gouvernement Gbagbo de « nulle, non-avenue et de nul effet ». C'est que, l'acceptation de l'accréditation de l'ambassadeur nommé par Alassane Ouattara sonnait la fin de la mission de Pierre Kipré, lui, nommé par Laurent Gbagbo. Mais, sur le plan pratique, ce que redoute l'opinion, c'est la reconnaissance des actes juridiques que va poser Ally Coulibaly par le camp Gbagbo. En effet, selon certaines sources, des détenteurs de visas délivrés par le nouveau locataire de l'ambassade ivoirienne à Paris, ont été refoulés à l'aéroport d'Abidjan. Une information réfutée par M. Coulibaly qui a déjà décroché la photo de Laurent Gbagbo pour la remplacer par celle du père de la nation, Félix Houphouet-Boigny. Toute chose qui n'est pas sans plaire à certains agents de l'ambassade, heureux de reprendre le travail après plusieurs jours d'arrêt, consécutivement à la crise post-électorale qui s'est invitée sur les bords de la Seine.

Marc D.



Achetez l'integralite de Nord-Sud  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS