Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Politique

Bamba Yacouba, porte-parole de la CEI: "Même en annulant les résultats de plus d`une dizaine de départements, Gbagbo n`aurait pas assez de voix pour remporter les élections"
Publié le mercredi 26 janvier 2011   |  Autre presse


Elections
© Commission Electorale Indépendante par DR
Photo: Bamba Yacouba, Porte-parole de la CEI


Vos outils

IMPRIMER
height=28

PARTAGEZ
Eburnews - Diversion. C`est en un mot ce que le président sortant, Laurent Gbagbo tente de faire en demandant un recomptage des voix. C`est en tout cas le point de vue du porte-parole de la Commission électorale indépendante de Côte d`Ivoire, Bamba Yacouba, tel qu`il l`a exprimé la semaine dernière à Genève (Suisse).

Juste un retour sur les résultats pour comprendre. Si nous prenons les résultats des 13 départements contestés par le clan Gbagbo, le candidat de LMP a obtenu 41.837 voix au premier tour, contre 416.730 voix à son adversaire, Alassane Ouattara. Au second tour, dans les mêmes régions, Laurent Gbagbo a obtenu 52.518 voix contre 544.482 voix pour Ouattara. Les reports de voix au second tour ont donc apporté un bonus de 127.762 voix à Ouattara, contre seulement 10.681 voix à Gbagbo, soit 30,66% contre 25,53%.

En un mot comme en cent, l`annulation abusive des voix ne changerait rien. Quand bien même les élections devraient être reprises mille fois dans ces régions, Laurent Gbagbo ne gagnerait jamais.
Le peuple ivoirien qui s`est exprimé à plus de 80% pendant ces élections pour montrer sa détermination à changer de président continue de souffrir le martyr, le président sortant s`accrochant désespérément aux meubles au lieu de libérer le plancher.

Edgar Kouassi

LIENS PROMOTIONNELS