Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Politique

Moscovici (PS) pour un "ménage" à l`IS et l`exclusion des partis de Gbagbo et Moubarak
Publié le mercredi 26 janvier 2011   |  AFP


France
© Autre presse par DR


Vos outils

IMPRIMER
height=28

PARTAGEZ
PARIS- Le député PS du Doubs, Pierre Moscovici, s`est prononcé mercredi en faveur d`un "ménage" à l`Internationale socialiste et de l`exclusion notamment du parti du président ivoirien sortant Laurent Gbagbo, mais également de celui du président égyptien Hosni Moubarak.

"Il ne devrait pas y avoir de partis au sein de l`Internationale socialiste qui ne soient pas respectueux de la démocratie. Tout parti membre de l`IS doit être respecteux de la démocratie et d`un certain nombre d`idéaux qui sont des idéaux de justice sociale", a déclaré l`ancien ministre, invité de Questions d`Info LCP/France Info/AFP.

Pour lui, "il faut être capable de faire le ménage et de le faire avant, pas quand éclatent les événements". Il a regretté à cet égard que l`IS "n`ait pas pris plus tôt les dispositions nécessaires pour exclure le RCD" du président tunisien déchu Ben Ali.

M. Moscovici a souhaité que le PS parvienne à "changer" l`IS où il faut "introduire de l`éthique". "Le PS milite pour ça", a-t-il dit.

Interrogé sur le Front populaire ivoirien (FPI) de Laurent Gbagbo, il a estimé qu`il n`avait "plus sa place" à l`IS. "Pendant longtemps, Laurent Gbagbo a été socialiste. C`était un homme de gauche, un militant, et petit à petit il s`est installé au pouvoir et aujourd`hui dans l`IS, il n`y a pas de
place à un parti qui refuse la transition démocratique à laquelle pourtant il a consenti et a lui-même organisée".

Pierre Moscovici attend que le PS "dise: le RCD n`a pas sa place dans l`IS, le FPI n`y a plus sa place, le parti de (Hosni) Moubarak, probablement pas non plus", et "qu`on soit capable d`établir une liste de partis qui devraient quitter l`IS". "Je dis chiche", a-t-il lancé, en appelant "à la démocratie en Egypte" comme il l`avait fait "en Tunisie".

Mercredi, la numéro un du PS, Martine Aubry, a affirmé que le parti allait demander "une revue" des partis membres de l`IS.

L`IS regroupe 170 partis et organisations politiques, la majeure partie des socialistes, sociaux-démocrates et travaillistes du monde.

Elle est actuellement présidée par le Premier ministre grec Georges Papandreaou, et compte parmi la quarantaine de vice-présidents Ségolène Royal, ex-candidate à l`Elysée.

LIENS PROMOTIONNELS